Un baume pour le transport adapté?

À quelques heures du dépôt du budget du ministre des Finances, Carlos Leitao,... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
La Tribune

À quelques heures du dépôt du budget du ministre des Finances, Carlos Leitao, il faut souhaiter que celui-ci réponde favorablement à la demande de l'Union des municipalités du Québec pour une hausse récurrente annuelle de 20 millions $ pour le transport adapté. Ce serait un baume pour les années de vaches maigres sans indexations et sans investissements  suffisants de la part du ministère des Transports du Québec (MTQ) pour les surplus d'achalandage.

Encore faudrait-il qu'on indique que les surplus rajoutés soient destinés au financement de l'augmentation de l'achalandage et non pour l'administration et pour la course aux nouveaux gadgets technologiques qui n'en finit plus de finir! Des transporteurs cumulent des déficits et d'autres resserrent les règles pour réduire l'achalandage, ce qui entraîne parfois des aberrations et des discriminations chez la clientèle de personnes handicapées.

Pour la Société de transport de Sherbrooke (STS), si l'on considère en pourcentage la contribution du MTQ ces dernières années, elle est d'environ 2,9 % du 90 millions $ du budget total actuel. Avec 20 millions $ supplémentaires, cela signifierait, en gardant le même pourcentage, environ 600 000 $ de plus pour le budget du transport adapté. Nous espérons, si cela arrive, que le ministre Leitao obligera les sociétés de transport à l'attribuer aux frais liés à l'achalandage pour réduire le déficit de celles qui ont continué à offrir le service à la hausse et pour signifier aux autres, qui ont resserré ou changé leurs règles d'utilisation pour réduire leur service, et par le fait même leurs coûts, de remettre la « qualité » de service offert avant l'année 2014, l'année de la compression de 300 millions $ imposée aux municipalités!

La STS a fait des surplus dans le transport adapté en 2014, tellement elle a bien géré ses « optimisations » (resserrements des règles), ainsi qu'en 2015, et sans doute en 2016. L'augmentation de l'achalandage a été moindre durant ces années-là en comparaison aux années antérieures. Nous remercions l'UMQ pour sa prise de position, en espérant qu'elle recevra une réponse favorable.

Raymond Duquette, président

France Croteau, coordonnatrice

Regroupement des usagers du transport adapté du Sherbrooke métropolitain (RUTASM)




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer