• La Tribune > 
  • Opinions 
  • > Budget 2017 : les libéraux préparent les prochaines élections 

Budget 2017 : les libéraux préparent les prochaines élections

Pierre-Luc Dusseault... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Pierre-Luc Dusseault

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
La Tribune

Le budget fédéral présenté par le gouvernement mercredi dernier nous demande, encore une fois, de faire preuve de patience.

Alors que M. Trudeau avait promis des changements rapides et des actions concrètes pour la classe moyenne, peu de mesures sont applicables immédiatement. Les investissements majeurs promis par le gouvernement ne seront, pour la plupart, dépensés qu'après 2019. C'est un manque flagrant d'honnêteté et de respect de l'intelligence des Canadiens.

En plus, le gouvernement ne propose rien en matière fiscale pour réduire les charges de ceux qui en ont vraiment besoin, comme les PME et la classe moyenne.

Je constate également qu'il n'y a pas d'engagement spécifique pour les régions comme l'Estrie. J'avais pourtant proposé au gouvernement de nombreuses pistes de solutions et dressé une liste de dossiers à régler concernant l'amélioration des services locaux ou la situation désespérée de nos producteurs laitiers. Rien n'est dit non plus à propos des investissements attendus pour les manèges militaires des réservistes sherbrookois, l'aéroport de Sherbrooke ou encore la voie de contournement de Lac-Mégantic.

Je partage aussi l'inquiétude de Sherbrooke-Innopole qui risque de souffrir de la mise en place du guichet unique pour l'innovation; cette initiative qui abandonne la spécificité et l'expertise régionales développées au cours des dernières années.

Pour ce qui est de la nécessité d'établir un régime fiscal plus juste et équitable, nous avions suggéré au gouvernement qu'il limite considérablement l'échappatoire fiscale liée aux options d'achat d'action qui profite principalement aux mieux nantis et qui aurait permis de récupérer 875 millions de dollars. Une somme qui pourrait venir en aide à la classe moyenne, que le budget ignore incontestablement. Sur cette question fondamentale, les libéraux n'ont rien fait, alors qu'ils avaient pourtant adopté la motion du NPD les engageant à mettre en place des solutions concrètes pour lutter contre l'évasion fiscale.

Au final, c'est un budget à la Justin Trudeau, c'est-à-dire rempli de belles paroles, de phrases creuses et un manque de substance. La population ne devrait pas avoir à patienter jusqu'en 2019 pour voir le « vrai changement » promis par les libéraux.

Pierre-Luc Dusseault, Député de Sherbrooke




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer