• La Tribune > 
  • Opinions 
  • > Qui sera le prochain recteur de l'Université de Sherbrooke? 

Qui sera le prochain recteur de l'Université de Sherbrooke?

Les quatre candidats dans la course au rectorat... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Les quatre candidats dans la course au rectorat de l'Université de Sherbrooke sont, dans l'ordre habituel, Bruno-Marie Béchard Marinier, Pierre Cossette, Sébastien-Lebel-Grenier et Alain Webster.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

Qui sera le prochain recteur de l'Université de Sherbrooke? C'est ce jeudi que l'on connaîtra le nom de celui qui dirigera l'institution au cours des cinq prochaines années. À l'approche de l'élection, La Tribune a invité les quatre candidats au rectorat à faire connaître leur vision. Voici nos trois questions et leurs réponses.

1. Quelle est votre grande priorité pour l'Université de Sherbrooke?

2. Quel est votre principal engagement à l'égard de la communauté sherbrookoise?

3. Que devons-nous retenir de votre candidature?

Pierre Cossette

1.  Faire bénéficier la collectivité des retombées multiples de l'enseignement et de la recherche universitaires. Cette priorité implique d'améliorer sans cesse la qualité des programmes, en particulier aux études supérieures, et de construire autour de nos forces en recherche. Nous devons sortir des sentiers battus et imaginer des formations centrées sur les besoins des étudiants, misant notamment sur l'interdisciplinarité. Il faut appuyer l'entrepreneuriat et mettre en oeuvre des projets avec les milieux de pratique des secteurs communautaires, publics et privés.

2.  Faire de l'UdeS un levier d'innovations sociales et un moteur de développement économique et culturel. L'UdeS doit constituer un partenaire de choix qui contribue, par l'enseignement, la recherche, la pensée critique et par des projets menés avec les acteurs locaux, à l'avancement et au rayonnement de Sherbrooke et de l'Estrie. Je compte notamment développer le pôle universitaire en accentuant les collaborations avec Bishop's et avec d'autres institutions d'enseignement et de santé, ainsi qu'avec divers organismes de la région.

3.  L'exercice d'un leadership rassembleur, basé sur le travail d'équipe et nourri par une solide expérience universitaire. L'équilibre entre une gestion rigoureuse et l'audace d'actions structurantes et innovantes. Un travail soutenu visant l'amélioration du climat d'études et de travail. Une volonté d'appuyer et de valoriser les initiatives porteuses d'avenir. Une prise de position vigoureuse en faveur de l'enseignement supérieur et de la recherche pour obtenir un réinvestissement en éducation, priorité essentielle pour l'avenir de notre société.

Âge : 49 ans

Famille : Marié, père de 3 enfants de 13 à 22 ans

Emploi actuel : Doyen de la faculté de médecine et des sciences de la santé, UdeS

Une réalisation importante : Comme doyen, j'ai su insuffler un nouvel élan à la faculté de médecine et des sciences de la santé en rassemblant une équipe de direction de grand calibre et en mobilisant la communauté facultaire pour développer un nouveau programme de sciences infirmières, transformer le programme de médecine en un programme numérique, appuyer le développement de la médecine familiale, faire progresser la recherche de près de 35 % et négocier de façon harmonieuse trois contrats de travail avec les associations professorales facultaires.

Sébastien Lebel-Grenier

1.  Que nous soyons reconnus comme l'université innovante du Québec. Ceci signifie des programmes qui répondent aux besoins de la société, qui préparent aux enjeux et défis actuels et émergents, qui valorisent l'interdisciplinarité. C'est aussi de la recherche ouverte aux partenariats et croisements disciplinaires sans négliger l'avancement du savoir par la recherche fondamentale. Ceci repose sur une communauté universitaire créative et audacieuse qui se sent respectée et appuyée ainsi que sur une défense vigoureuse des intérêts de l'Université par son recteur.

2.  Renforcer les collaborations. Je vais rencontrer régulièrement l'ensemble des décideurs locaux, demeurer à l'écoute de la population et mobiliser les acteurs universitaires pour travailler avec la communauté sherbrookoise : collaborations avec organismes sociaux et économiques, transfert d'expertise, participation à l'entrepreneuriat, appui à l'implantation d'entreprises dérivées. À titre de partenaire social et économique, l'Université doit contribuer à l'essor de sa région et à la création d'emplois de qualité pour notre richesse collective et pour retenir nos diplômés.

3.  Fort d'une feuille de route convaincante à titre de vice-doyen et de doyen, j'ai les compétences pour concrétiser les engagements que j'ai pris. J'ai su assurer le développement de programmes innovants, favoriser la croissance de la recherche, nous donner des installations avant-gardistes essentielles à notre développement, renforcer la communauté interne et tisser des liens étroits avec nos partenaires externes. Porteur d'une vision, je saurai mobiliser tous les membres de la communauté afin de garantir l'avenir de notre Université.

Âge : 47 ans

Famille : Épouse et deux enfants, 11 ans et 13 ans

Emploi actuel : Doyen, faculté de droit, Université de Sherbrooke

Une réalisation importante : Les grandes réalisations ne sont pas l'oeuvre d'une personne. Ma réalisation la plus importante a été d'écouter, de rassembler, de motiver et de mobiliser dans une période qui a été très difficile pour toutes les universités. Il en résulte que notre Faculté est reconnue, son corps enseignant estimé, ses étudiantes et étudiants recherchés, ses professionnelles et professionnels et son personnel de soutien considérés. Il s'agit d'une source de grande fierté que je partage avec l'ensemble de la communauté facultaire.

Bruno-Marie Béchard Marinier

1.  Je m'engage à mobiliser notre communauté pour construire ensemble une nouvelle vision porteuse de l'enseignement, la recherche, la création et le service à la société, centrée sur les étudiants et étudiantes d'aujourd'hui comme ceux et celles des prochaines décennies. Pour relever les défis exaltants qui découleront de cette vision, je m'engage en priorité à rétablir le climat de travail et de coopération, à raviver le sentiment d'appartenance et de fierté de toute notre communauté, et ce, sur tous nos campus.

2.  L'avenir de la région et de l'UdeS sont clairement indissociables. Aussi, j'ai la profonde conviction que l'Université a le devoir de contribuer à l'épanouissement social et économique de ses milieux d'enracinement, et ces milieux ont tout avantage à soutenir l'UdeS et sa communauté étudiante qui amène continuellement chez nous des jeunes talentueux provenant de partout. Mon engagement à faire rebondir l'UdeS, c'est donc aussi un engagement à apporter un nouvel élan au développement de Sherbrooke et de sa région.

3.  J'offre toute mon expérience, mon réseau de contacts, mes talents, ma fougue et ma détermination pour faire rebondir l'UdeS sur la base d'une nouvelle vision mobilisatrice et d'une solidarité renouvelée de notre communauté et de nos milieux d'enracinement. Je propose des moyens nouveaux, adaptés aux défis d'aujourd'hui. Mes valeurs fondamentales demeurent les mêmes, mais elles s'incarneront dans de nouvelles approches enrichies de l'expérience, du recul, de la profondeur et de la maturité que j'ai acquis depuis 15 ans.

Âge : 52 ans

Famille : Marié depuis 25 ans, avec trois « enfants » qui le sont de moins en moins...

Emploi actuel : Professeur

Une réalisation importante : Avoir « inscrit l'UdeS sur la mappemonde », en ayant donné une forte impulsion à son rayonnement pour qu'elle mérite une réputation de premier calibre parmi les meilleures universités au monde.

Alain Webster

1.  L'Université de Sherbrooke doit être reconnue à l'échelle nationale et internationale comme une université créative et innovante. Elle doit être un milieu où ses membres peuvent déployer leurs talents, leur créativité et leurs expertises pour contribuer à faire de notre institution une université exceptionnelle. Il faut donc nous donner les moyens de mettre en oeuvre une vision ambitieuse pour le développement de l'enseignement et la recherche dans un contexte favorisant la qualité du milieu d'études et de travail.

2.  La mission d'enseignement et recherche d'une université comme la nôtre se déploie dans une perspective nationale et internationale. Notre mission est également d'être une communauté ouverte, engagée et responsable, qui répond aux besoins de la société et contribue à son développement. Nous sommes ainsi devenus la ville universitaire par excellence au Québec. Il faut accroître cette concertation stratégique dans les domaines aussi diversifiés que l'innovation, l'économie, l'environnement, la culture ou le développement d'infrastructures et mieux faire connaître son caractère exceptionnel.

3.  Ma candidature est celle de quelqu'un ayant la conviction que l'éducation doit être la priorité nationale et que ce passionnant défi peut et doit être relevé. Mes vingt ans de présence à l'Université m'ont permis de développer une connaissance fine de cette université, de tisser un réseau très diversifié et d'acquérir des compétences stratégiques essentielles à la direction d'une université dans le contexte actuel. Un parcours universitaire qui se démarque également par son caractère engagé, créatif et collégial.

Âge : 55 ans

Famille : Conjointe Louise depuis 32 ans, une fille et trois garçons (dont 3 ayant fréquenté l'UdeS) et depuis peu une petite-fille, Margot!

Emploi actuel : Vice-recteur au développement durable et aux relations gouvernementales et vice-recteur au campus de Longueuil

Une réalisation importante : Avoir contribué à faire du développement durable une démarche concrète tant à l'Université que dans la Ville de Sherbrooke.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer