D'une pierre deux coups

Geneviève Côté, directrice de Moisson-Estrie... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Geneviève Côté, directrice de Moisson-Estrie

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre-Yvon Bégin

Collaborateur aux pages Opinions de La Tribune.

La Tribune

ÉDITORIAL/Les banques alimentaires du Québec jubilent. Pour nourrir les plus démunis, elles seront non seulement en mesure d'augmenter la quantité de nourriture à offrir, mais aussi la qualité. Elles ont conclu une entente avec les grandes chaînes d'alimentation pour récupérer les aliments dits périmés. Plutôt que de se retrouver à la poubelle et au broyeur, cette nourriture tout à fait convenable, va remplir les ventres creux. Dans le flot de nouvelles déprimantes qui marquent le quotidien, celle-ci représente un beau morceau de gâteau.
 

Un projet-pilote a démontré la nécessité de cette formule. L'an dernier, 2,5 millions de kilogrammes de nourriture ont ainsi été récupérés dans 177 supermarchés du Québec. Les banques alimentaires ont alors récolté des denrées pour une valeur de 20 M$.

Mettre les aliments non vendus à la disposition des plus pauvres est devenu autant un enjeu de société qu'une responsabilité morale. Dans un monde où les revenus de plus en plus de familles et d'individus ne leur permettent plus de se nourrir convenablement, la destruction volontaire d'aliments encore comestibles est tout simplement insupportable. Pendant ce temps, les banques alimentaires et les organismes qui en dépendent manquent désespérément d'aliments et d'argent pour accomplir leur mission. Les banques doivent répondre à 100 000 nouvelles demandes chaque mois.

« Ça va faire une grande différence pour nous », convient la directrice de Moisson-Estrie, Geneviève Côté. Sans connaître le montant exact de la subvention à venir de Recyc-Québec reliée à l'entente, elle sait que cet argent sera plus que bienvenu. La banque alimentaire de Sherbrooke est en train d'aménager un nouveau local sur la 10e Avenue. La construction d'un nouveau réfrigérateur doit d'ailleurs débuter cette semaine. L'entente avec les supermarchés ne pouvait mieux tomber.

« Tout ce qu'on retrouve à l'épicerie, on va pouvoir enfin l'offrir à notre clientèle, se réjouit Geneviève Côté. Dorénavant, la viande, les produits laitiers, les légumes et les produits de boulangerie pourront se retrouver dans nos paniers. La qualité de notre offre sera meilleure. Le carré d'agneau pourra faire dorénavant partie de notre panier, pas juste la viande hachée. »

L'aménagement du nouveau local dans l'ancienne usine Jack Spratt devrait être terminé l'automne prochain. Une partie de l'argent obtenu de Recyc-Québec servira d'ailleurs à financer ce projet. Le solde permettra l'achat de petites glacières pour récupérer et redistribuer la nourriture, et ce, afin de maintenir la chaîne de froid, une exigence de santé publique.

Chaque jour, Moisson-Estrie effectue une soixantaine de dépannages alimentaires auprès de familles et d'individus. La banque approvisionne hebdomadairement 35 organismes à travers l'Estrie comme la Chaudronnée de Sherbrooke. Celle-ci pourra « souffler un peu » en raison des économies réalisées sur les achats de viande.

L'an dernier, Moisson-Estrie a distribué l'équivalent de 8 M$ en nourriture. Geneviève Côté estime que l'entente conclue avec les supermarchés devrait porter cette somme à 10 ou 12 M$ dès la première année. Elle croit que les non vendus d'une dizaine de marchés d'alimentation pourront être récupérés.

« Il y en a déjà quatre en attente », révèle-t-elle, prouvant une fois de plus la grande générosité des gens d'affaires de la région. En France, l'État a légiféré pour forcer le don des denrées périmées aux démunis. Plus solidaires et généreux, les Québécois expérimenteront un modèle volontaire. Ils vont nourrir des gens et enfin détourner des aliments encore sains d'une destruction aussi révoltante que polluante.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer