Où en est-on rendu?

ÉDITORIAL / La création d'un Observatoire sur la mobilité durable est une... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Dufresne
La Tribune

ÉDITORIAL / La création d'un Observatoire sur la mobilité durable est une excellente nouvelle puisqu'il devrait permettre à la Ville de Sherbrooke d'évaluer si ses actions en vue de réduire l'utilisation de l'automobile et développer le transport en commun et actif sont efficaces. Et de corriger le tir si nécessaire.

Le communiqué remis aux journalistes lors de l'annonce de ce projet conjoint de la Ville de Sherbrooke et de l'Université de Sherbrooke, mercredi, indique que cette initiative «figure parmi les actions transversales du Plan de mobilité durable 2012-2021 aux fins de son suivi et de son évaluation en regard des objectifs fixés».

Le président de la Société de transport de Sherbrooke (STS) et du Centre de mobilité durable, Bruno Vachon, a expliqué que les «indicateurs» qui seront développés permettront d'«évaluer tous les ans ou tous les deux ans si nos actions entraînent des résultats».

On veut notamment connaître les déplacements, les modes de transport utilisés et le nombre de passagers dans les voitures afin de faciliter la planification urbaine.

Tout cela est louable.

Il est toutefois déconcertant de constater que cette initiative conjointe voit le jour cinq ans après l'adoption du Plan de mobilité durable 2012-2021 de la Ville de Sherbrooke.

Pourquoi avoir attendu d'être rendu à mi-chemin pour se doter d'un outil pour évaluer l'efficacité des mesures mises en place, qu'il s'agisse de voies cyclables, de développement du transport en commun ou d'aménagements pour les piétons?

Le Plan de mobilité durable 2012-2021 vise une réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de la ville de Sherbrooke de 20 pour cent.

Il prévoit notamment une diminution de l'utilisation de l'automobile individuelle de 62 pour cent à 52 pour cent, une augmentation de l'utilisation du transport en commun de 6 pour cent à 10 pour cent et le développement du transport actif (marche et vélo), qui était de 11,6 pour cent en 2003, à 14 pour cent en 2021.

Où en sommes-nous rendus en 2017? Difficile à dire.

Étonnamment, le président du Centre de mobilité durable avait indiqué en août dernier qu'on n'avait pas d'outil pour mesurer les résultats et qu'il serait disponible cette année. Bravo.

Mais cinq ans après l'adoption du Plan de mobilité durable, comment la Ville de Sherbrooke peut-elle être en mesure de savoir si elle atteindra ses objectifs de 2021 puisqu'elle semble ignorer si ses actions sont efficaces jusqu'ici? Et comment savoir si elle a fait les bons investissements aux bons endroits ou s'ils ont été suffisants?

L'administration municipale a certes fait beaucoup ces dernières années pour favoriser le vélo comme mode de transport urbain et améliorer la sécurité des piétons.

Le réseau cyclable est toutefois discontinu et certains gros générateurs de déplacements, comme le CHUS, ne sont pas encore accessibles par voie cyclable. Quant aux aménagements pour les piétons, beaucoup reste à faire.

Le Plan directeur du transport actif prévoit l'ajout de 130 kilomètres de voies cyclables et de 90 kilomètres de nouveaux trottoirs d'ici 2030 si, évidemment, les budgets le permettent.

Malheureusement, pour l'heure, l'utilisation de l'automobile continue de croître à Sherbrooke et la Société de transport de Sherbrooke a enregistré une baisse de sa clientèle en 2014 et 2015, des «indicateurs» qui ne vont certainement pas dans la bonne direction.

Alors que le Québec risque fort de rater son objectif de réduction de ses émissions de GES de 37,5 pour cent d'ici 2030, les Villes ont plus que jamais la responsabilité d'avoir des plans d'action précis et, surtout, de se donner les moyens pour savoir si leurs objectifs sont en voie d'être atteints. Visiblement, on n'en est pas là.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer