Sommes-nous seuls?

Cette illustration montre une possible surface de TRAPPIST-1f, l'une... (NASA/JPL-CALTECH)

Agrandir

Cette illustration montre une possible surface de TRAPPIST-1f, l'une des planètes découvertes dans le système TRAPPIST-1.

NASA/JPL-CALTECH

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre-Yvon Bégin

Collaborateur aux pages Opinions de La Tribune.

La Tribune

ÉDITORIAL / Les chercheurs de la NASA ont dévoilé la semaine dernière l'existence des sept nouvelles planètes comparables à la Terre. En théorie, trois d'entre elles bénéficient d'une atmosphère propice à la vie. Pour le milieu scientifique, cette découverte est majeure. Elle pourrait enfin permettre de répondre à la question fondamentale : sommes-nous seuls dans l'univers?

Situées en dehors de notre système solaire, ces jumelles de la Terre orbitent autour d'une petite étoile, Trappist-1. Une luciole comparée à notre Soleil, celle-ci permettrait la présence d'eau liquide à la surface d'au moins trois de ces exoplanètes.

Le milieu scientifique se montre fort enthousiaste du fait que ce système planétaire se trouve à très faible distance de la Terre, à peine 40 années-lumière ! La porte d'à côté pour les chercheurs. Ces derniers salivent déjà à l'idée d'étudier ces planètes en détail à l'aide du télescope spatial James Webb, qui doit être mis en orbite l'an prochain.

Ce futur télescope aura la capacité de scruter leur atmosphère de près. L'un de ses quatre instruments sera d'ailleurs fabriqué au Canada. Directeur de l'Observatoire du Mont-Mégantic et de l'Institut de recherche sur les exoplanètes (iREx), René Doyon parle d'un système planétaire « rêvé ». Il confiait à Radio-Canada qu'il n'en croyait pas ses yeux.

Rappelons aussi que les astrophysiciens de l'Observatoire du Mont-Mégantic ont été les premiers, en 2008, à prendre des photos d'exoplanètes. Ils ont contribué à parfaire la technique de photographie qui oriente aujourd'hui l'exploration spatiale.

À 40 années-lumière, ce n'est pas demain la veille que des humains pourront fouler le sol de ces planètes. Ces dernières pourraient malgré tout fournir la réponse qui hante l'humanité depuis toujours. L'être humain est-il le seul être vivant doté d'intelligence dans l'univers? Les chercheurs sont majoritairement d'avis qu'il serait plus étonnant que l'homme soit seul dans cet espace infini. La question n'est pas de savoir s'il y a de la vie ailleurs, mais quand il sera possible d'y répondre.

Cette réponse devrait susciter une forte onde de choc. Un récent sondage de la firme CROP nous apprenait que 36 % des Québécois et 40 % des Canadiens sont toujours persuadés que Dieu a créé la Terre en six jours. Bien sûr, ce sondage indique que 60 % des gens sont d'avis que notre planète existe depuis des milliards d'années et que la vie s'y est développée sous forme de cellules et a évolué jusqu'à nous.

Cette quête d'une autre présence dans l'univers a inspiré notre grand cinéaste, Denis Villeneuve. Son film Arrival (L'arrivée) était d'ailleurs en nomination dans huit catégories aux cérémonies des Oscars hier soir à Los Angeles. En lice pour le prix du meilleur film et du meilleur réalisateur, il avait peu de chance de gagner, quoique...

N'empêche. Son film aborde la question d'autres formes de vie dans l'univers avec intelligence en se demandant comment établir la communication. Plutôt que d'y voir des ennemis potentiels, il choisit d'aborder la venue d'extraterrestres avec curiosité et ouverture. La main tendue vers l'inconnu avant les armes. Villeneuve est le premier à reconnaître qu'il ne s'agit pas d'un film typique de science-fiction basé sur de spectaculaires effets spéciaux.

Le cinéaste s'est entouré d'un bon nombre de Québécois pour réaliser son film. Une scène majeure du film a d'ailleurs été tournée dans le hall d'entrée de la Place des arts à Montréal. Son succès témoigne une fois de plus de l'intérêt des Québécois à répondre à la question fondamentale de l'humanité.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer