Tous concernés

Depuis quelques semaines, on constate dans les médias que le décret... (Archives, La Presse canadienne)

Agrandir

Archives, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Depuis quelques semaines, on constate dans les médias que le décret anti-immigration du président Trump est contesté. Malgré cela, des citoyens canadiens sont refusés d'entrée aux États-Unis. Pensons plus récemment à cet athlète, Yassine Aber, du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke.

Ma question est la suivante : comment se fait-il que le reste de l'équipe ait décidé de se rendre quand même à la compétition à Boston, laissant derrière elle le seul membre de l'équipe ayant un nom à sonorité arabe, pourtant né au Québec et ayant en main un passeport valide?

Déplorer une situation est une chose, mais à ce stade-ci, il est plus que temps que les bottines suivent les babines et que, concrètement, des actions citoyennes soient posées afin de montrer clairement que la politique raciste de Trump (car c'est de cela dont il est question) n'est ni acceptée au Québec ni au Canada.

Ce n'est pas juste aux politiciens d'agir; nous devons tous nous sentir concernés et être solidaires.

Diane Lafrance, Sherbrooke

Discrimination aux douanes

Jeudi dernier, un Sherbrookois membre de l'équipe d'athlétisme du Vert & Or s'est vu refuser l'entrée aux États-Unis et ce malgré qu'il soit un citoyen canadien. On peut malheureusement déduire que cette inacceptable situation est survenue en raison du fait que ses parents sont d'origine marocaine.

Je tiens tout d'abord à dénoncer cette décision basée sur des préjugés et un racisme latent. On doit vivement exprimer notre colère et indignation.

Je souhaite que le gouvernement canadien prenne rapidement les dispositions nécessaires afin que l'ensemble des citoyens du Canada puissent être traités de la même façon aux douanes, et ce, peu importe nos croyances, notre milieu de vie ou nos opinions politiques.

Il est important de ne pas laisser ces événements se dérouler sans réagir, il n'est pas question d'accepter qu'il y ait des citoyens de seconde classe dans notre pays.

Soyons solidaires et demandons à notre gouvernement la défense de nos valeurs!

Olivier Audet, Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer