Protéger le climat social

Au cours des dernières années, les pouvoirs gouvernementaux et publics ont... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
La Tribune

Au cours des dernières années, les pouvoirs gouvernementaux et publics ont multiplié des mesures de plus en plus  contraignantes et sévères pour protéger l'environnement physique contre les nombreux pollueurs et contaminateurs de l'air, de l'eau , des sols, etc.

Mais, malheureusement, on n'en a pas fait autant pour protéger le climat social contre toutes sortes de propos toxiques véhiculés notamment par les réseaux sociaux, les groupes radicaux et même certains humoristes éhontés. Ces interventions publiques ont pour effet de contaminer dangereusement notre vivre ensemble.

Il est maintenant grand temps que les décideurs, à tous les paliers de l'administration publique, s'appliquent à définir et mettre en place des mesures claires et musclées pour contrer tous les genres de propos qui, au nom d'une conception absolue de la liberté d'expression, contribuent à contaminer notre climat social à la faveur de notre insouciance collective ou bien notre tolérance excessive.

Il est donc urgent, à mon point de vue, d'entreprendre au plus tôt l'assainissement de la liberté d'expression, car plus le laisser-faire perdure, plus la violence verbale et écrite s'infiltre insidieusement dans nos moeurs avec les résultats extrémistes qui en découlent tôt ou tard.

Assez, c'est assez! C'est le temps d'interdire et de sanctionner vigoureusement les propos toxiques qui prolifèrent de façon inquiétante en raison d'un taux d'augmentation de 400 à 600 pour cent des propos haineux et violents depuis quelques mois. Il s'agit d'une curieuse coïncidence avec l'avènement de Donald Trump, dont le statut et l'influence déplorable ne font que banaliser et légitimer ce type de «voies de fait» psychosociales.

Il ne suffit pas de déplorer et condamner les attentats, il faut maintenant s'appliquer à en éradiquer les causes à la source à partir, notamment, de l'intimidation dans les écoles, et des propos qui s'en prennent à la liberté et a la dignité de la personne dans les médias sociaux et sur les ondes radiophoniques.

Norman Poulin, Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer