Légitime

ÉDITORIAL / Le projet de cimetière musulman à Sherbrooke peut paraître inusité... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Dufresne
La Tribune

(Sherbrooke) ÉDITORIAL / Le projet de cimetière musulman à Sherbrooke peut paraître inusité à l'heure du multiconfessionnalisme et du débat sur la laïcité, mais il est somme toute bien légitime.

La communauté musulmane gagne en importance en Estrie et veut permettre à ses membres qui le désirent d'être inhumés selon le rite musulman, au même titre que le font, par exemple, les catholiques et les juifs.

Ce n'est certes pas tous les jours qu'une administration municipale reçoit une demande d'aide de la part d'une communauté culturelle pour identifier un terrain susceptible d'accueillir un cimetière.

Mais l'attentat contre une mosquée de Québec, qui a fait six morts il y a 10 jours, a motivé des représentants de la communauté musulmane sherbrookoise à relancer ce projet pour lequel des démarches avaient été amorcées il y a quelques années, mais sans succès.

La Ville de Sherbrooke entend donc les aider à dénicher un terrain, tout comme la Ville de Québec l'a fait pour sa propre communauté musulmane à la suite de cette tragédie.

Les musulmans de Québec ont arrêté leur choix sur un terrain de la municipalité de Lévis, située sur la Rive-Sud de la capitale.

Dénicher un terrain pour y aménager un cimetière, peu importe la confession religieuse, n'est pas une mince affaire surtout si l'emplacement nécessite un changement de zonage.

Une telle avenue implique une consultation publique, la tenue d'un registre et, ultimement, un référendum pour les citoyens qui habitent dans les zones contiguës, ce qui risque de soulever la question de l'acceptabilité sociale.

L'avenue la plus simple, dit Michael Howard, directeur de la Planification urbaine et du Développeent durable à la Ville de Sherbrooke, serait de regarder du côté des zones qui permettent déjà cette utilisation, notamment chez des communautés religieuses qui possèdent de grands terrains et qui seraient prêts à se départir d'une partie ce ceux-ci.

Si certaines personnes peuvent voir dans le projet de cimetière musulman une forme de sectarisme, Abdelilah Hamdache, de l'Institut des mondes arabe et musulman, fait valoir que les membres de la communauté musulmane veulent simplement un cimetière qui respecte les rites funéraires musulmans, notamment un emplacement clôturé où il n'y a pas de monuments funéraires.

M. Hamdache, qui a déjà eu des pourparlers avec la Coopérative funéraire de l'Estrie et le Cimetière Saint-Michel, sans succès, fait valoir avec raison qu'il est normal que les musulmans de Sherbrooke souhaitent avoir un lieu de sépulture pour leurs défunts qui soit situé à proximité de leur milieu de vie.

À l'heure actuelle, le Québec compte seulement deux cimetières musulmans, à Laval et à Brossard, mais deux ou trois cimetières catholiques de Montréal ont des sections consacrées aux défunts musulmans.

Il faut aussi savoir que la région immédiate de Sherbrooke compte près d'une trentaine de cimetières de différentes confessions: catholique romaine, protestante, anglicane et juive, principalement.

Autre aspect, la communauté musulmane est en croissance.

Selon le recensement de 2011 de Statistique Canada (les données du recensement de 2016 ne sont pas encore disponibles), la région de Sherbrooke comptait alors 2610 personnes qui se déclaraient de confession musulmane.

Aujourd'hui, M. Hamdache, évalue la population de confessions musulmane entre 3000 et 4000 personnes.

Il est donc normal que ceux et celles qui souhaitent être inhumés selon le rite musulman puissent le faire dans leur région.

En revanche, des musulmans choisissent d'être inhumés dans un cimetière multiconfessionnel, comme celui de la Coopérative funéraire de l'Estrie, ou encore d'être enterrés dans leur pays d'origine.

La communauté musulmane, d'une certaine façon, est multiple.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer