À la guerre comme à la guerre

Donald Trump... (Archives, La Presse)

Agrandir

Donald Trump

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Dufresne
La Tribune

(Sherbrooke) ÉDITORIAL / Pendant que le président Donald Trump va de l'avant avec son projet de mur à la frontière avec le Mexique et remet en question l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), qu'il juge inéquitable pour son pays, le Canada ne doit rien tenir pour acquis et, surtout, se préparer à une négociation ardue s'il veut préserver ses acquis.

Le discours de « l'Amérique d'abord » est sans équivoque : Donald Trump, en homme d'affaires impitoyable et rustre, entend renégocier l'ALENA en fonction des seuls intérêts des États-Unis, ce qui signifie que le gouvernement Trudeau doit parer au pire.

Le Canada n'est peut-être pas le Mexique et notre balance commerciale avec les États-Unis est équilibrée, contrairement au Mexique, mais on ne va pas à la guerre sans stratégie : Ottawa devra avoir des positions et des demandes fermes lorsque viendra le moment de négocier.

L'un des principaux conseillers économiques du président des États-Unis, Stephen Schwarzman, s'est certes fait rassurant pour le Canada en déclarant il y a quelques jours que la relation commerciale entre les deux pays « est un modèle dans le domaine ».

Mais, jeudi, le président Trump a à nouveau dénoncé avec virulence l'ALENA, affirmant qu'il avait été « un désastre » pour les États-Unis, entraînant la délocalisation d'entreprises et des pertes d'emplois.

Le premier ministre Justin Trudeau, qui s'est dit prêt à revoir l'ALENA dès l'élection de Donald Trump (avait-il d'autres choix?) a muté récemment Chrystia Freeland du poste de ministre du Commerce international à celui de ministre des Affaires étrangères, tout en lui laissant les dossiers commerciaux relatifs aux États-Unis.

Un choix en apparence judicieux puisque cette ex-journaliste économique connaît bien les États-Unis.

De plus, elle avait déjà commencé à préparer le terrain et s'est rendue en décembre dernier à Washington pour rencontrer des sénateurs américains et des conseillers du président Trump pour leur rappeler que la relation commerciale entre les deux pays est équilibrée et mutuellement bénéfique.

Elle a aussi souligné que 35 États américains ont le Canada comme principal client commercial.

Mais, enfermé dans son credo protectionniste et xénophobe, le président Trump reconnaîtra-t-il au moins que les chiffres le démontrent?

Car même si la balance commerciale entre les deux pays est équilibrée, la philosophie des « faits alternatifs » de l'administration Trump permet de craindre que les statistiques soient remises en question ou interprétées de manière subjective.

Les données du Bureau du représentant des États-Unis pour le commerce extérieur (Office of the US Trade Representative), chargé de négocier les ententes commerciales avec les autres pays, démontrent que les États-Unis ont enregistré en 2015 un surplus commercial de 11,9 milliards $ avec le Canada pour les biens et les services.

En revanche, la balance commerciale des États-Unis avec le Mexique était déficitaire de 49,2 milliards $ en 2015.

Devant la remise en question de l'ALENA, il ne faut probablement pas s'attendre à ce que le Canada se porte à la défense du Mexique, humilié et confronté à la menace de Donald Trump d'imposer une taxe de 20 pour cent sur les importations de ce pays pour financer son mur.

Ottawa va défendre ses propres intérêts et pourrait, selon certains experts, tenter de raviver l'Accord de libre échange entre le Canada et les États-Unis, l'ALE, entré en vigueur en 1989, puis supplanté par l'ALENA en 1994, qui inclut le Mexique.

Un tel scénario permettrait de maintenir l'élimination des droits de douane et la réduction de nombreuses barrières tarifaires entre les deux pays à moins, bien sûr, que Donald Trump décide de le déchirer aussi.

À l'ère Trump, c'est visiblement chacun pour soi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer