Des traitements salutaires

Lettre à Josée Blanchette, (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

Lettre à Josée Blanchette,

Je ne suis pas médecin ni pharmacien, encore moins chercheur; je suis simplement un patient.

Le 24 février 1998, ma docteure, Mariette Lépine, m'annonce que j'ai un cancer des ganglions (lymphome non hodgkinien). La solution, c'est de la chimiothérapie. Au total, j'ai eu 32 traitements de chimiothérapie et 24 traitements de chimio préventive. Présentement, j'ai des traitements de gamma globuline qui me donnent des anticorps pour pouvoir fonctionner. Je peux vous dire que je me sens mieux depuis ces traitements. C'est sûr que je ne pète pas le feu, mais je suis mieux. Car de janvier 2012 à mars 2016, à la suite de mes traitements de chimio, j'étais continuellement malade (...). J'avais mon voyage et je n'avais plus le goût de vivre. (...)

J'ai parlé à mon médecin de famille, le Dr Pierre Gailloux, et il a pris des prises de sang; il a vu que mon système immunitaire était à zéro. Donc j'ai pris un rendez-vous avec mon oncologue, le Dr Richard Le Blanc; il m'a prescrit des traitements de gamma globuline. Depuis, j'ai retrouvé le goût de vivre malgré les effets secondaires de mes traitements de chimio.

Chère Josée Blanchette, mes traitements de chimio ont fait baisser ou même tuer mon système immunitaire. Mais je vis encore et de plus en plus, je suis heureux d'être vivant, car nous avons de très bons médecins.

Alors que certaines personnes veulent dénoncer l'utilisation abusive de la chimiothérapie, le Dr Félix Couture, chef de service d'hémato-oncologie au CHUQ, affirme que les médecins ne veulent rien d'autre que la guérison de leurs patients. Si le traitement occasionne d'importants effets secondaires, il insiste sur le fait que chaque cancer et chaque patient sont différents. Les médecins traitent des centaines de types de cancer et il est impossible d'y arriver avec le yoga et le curcuma.

S'il vous plaît, il ne faut pas mélanger les cancers; il y a des cancers qui guérissent et d'autres plus difficiles et même d'autres pour lesquels on ne peut rien faire. La chimiothérapie est un choix personnel, mais donnez-vous la chance de guérir. (...)

Quand Josée Blanchette parle de chimio palliative, je n'ai jamais vu ou entendu un médecin obliger son patient à subir un traitement. Car le patient a toujours le choix. De montrer des images d'un patient en symptôme de fin de vie à Tout le monde en parle était de trop. Personnellement, si mon médecin me propose ce traitement, je vais dire NON. Si un patient dit OUI, c'est son choix, point final. (...)

Je remercie la Dre Mariette Lépine, le Dr Richard Le Blanc, le Dr Pierre Gailloux, le Dr Billy Houde et tout le personnel. Aujourd'hui je suis vivant grâce à vous.

Pierre Mathieu

Weedon

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer