• La Tribune > 
  • Opinions 
  • > Martine Ouellet doit se présenter à la direction du Bloc 

Martine Ouellet doit se présenter à la direction du Bloc

La députée du Parti québécois de Vachon, Martine Ouellet, est une femme de... (Archives, Le Soleil)

Agrandir

Archives, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
La Tribune

La députée du Parti québécois de Vachon, Martine Ouellet, est une femme de contenu et d'action qui a la vision, les idées et la détermination nécessaires pour aider la solide députation, les militantes et les militants du Bloc québécois à faire avancer la cause de l'indépendance et, en même temps, défendre les intérêts du Québec à Ottawa pendant le temps où le Québec sera encore soumis au régime canadien.

Martine Ouellet serait une porte-parole formidable de nos valeurs et de nos aspirations dans toutes ces questions décidées pour le moment à Ottawa où la possibilité d'agir en tant que nation nous échappe. C'est le cas actuellement du projet de loi C-29 sur les banques qui enlève aux consommateurs les protections prévues par les lois du Québec. C'est le cas bientôt des coupures des transferts en santé qui nuiront directement à la santé des Québécoises et des Québécois. C'est le cas des nombreuses restrictions à l'assurance-emploi qui continuent d'augmenter la précarité des personnes aux Québec. C'est le cas de l'appui d'Ottawa au Canada pétrolier et à des projets néfastes comme Énergie-Est qui menacent notre environnement et notre climat.

Sur ce dernier plan, par son projet Climat Québec 2030, Martine Ouellet a proposé une tout autre vision d'avenir pour le Québec et elle est, parmi les femmes et les hommes politiques du Québec, la personne la plus décidée et la mieux préparée pour défendre la réalisation d'une économie fondée sur les énergies renouvelables.

Toutes ces mesures néfastes pour le Québec, décidées à Ottawa, doivent être combattues en les liant à la nécessité que le Québec récupère toutes ses compétences, tous ses budgets et toutes ses responsabilités internationales. Martine Ouellet, comme chef du Bloc québécois, disposera d'une tribune politique et de davantage de moyens pour faire augmenter l'appui à l'indépendance du Québec et nous aider à nous libérer de ce régime qui nous minorise.

Voilà pourquoi nous l'appuierons si elle décide de briguer la direction du Bloc québécois.

Gilbert Paquette, ex-candidat du Bloc québécois dans LaSalle-Émard-Verdun

Hélène Alarie, ex-vice-présidente du Bloc québécois ; ex-députée dans la circonscription de Louis-Hébert

Robert Bouchard, ex-député du Bloc québécois dans la circonscription de Chicoutimi - Le Fjord

Au nom de 55 membres influents du Bloc québécois

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer