Un petit effort, M. Trudeau

Monsieur le premier ministre Justin Trudeau, je m'adresse à vous afin de vous... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
La Tribune

(Sherbrooke) Monsieur le premier ministre Justin Trudeau, je m'adresse à vous afin de vous proposer gratuitement une stratégie de relations publiques des plus simples. Monsieur Trudeau, compte tenu des liens qui unissent votre pays, le Canada, et l'Arabie Saoudite, je crois que vous n'auriez aucun mal à convaincre les dirigeants saoudiens de libérer le blogueur Raif Badawi, condamné en 2014 à 10 ans de réclusion et à 1000 coups de fouet pour « insulte à l'islam ».

[...] J'habite Sherbrooke, la ville où l'épouse et les trois enfants de M. Badawi ont trouvé refuge il y a quelques années.

Jeudi dernier, pour la 100e fois en deux ans, de simples citoyens se sont réunis afin de demander à nos décideurs d'aider cette famille à retrouver leur père et amoureux. Curieusement, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, qui a pratiqué la médecine en Arabie Saoudite et qui y a certainement cultivé des amitiés, semble incapable d'agir dans le cas de M. Badawi.

M. Trudeau, vous l'homme du monde ami de tous, sur tous les continents, imaginez les superbes « selfies » que vous pourriez faire avec M. Badawi, tous deux souriants à l'aéroport qui porte le nom de votre père [...].

Quelles belles images de vous pourraient ainsi circuler dans le monde entier !

M. Trudeau, si vous n'intervenez pas pour Raif Badawi et sa famille, faites-le pour vous, pour votre édification personnelle.

Peu importe votre motivation, il serait grandement temps pour vous d'intervenir dans ce dossier [...].

Jean Chenay, Sherbrooke

Plus cher, sans amélioration au STS

La Société de transport de Sherbrooke (STS) hausse le tarif régulier de 75 à 76,50 $ et le tarif réduit pour les personnes de 65 et plus de 56,75 $ à 57,90 $, une augmentation de 2 %, tandis que le coût du jeton et le paiement en argent comptant passent à 3,30 $.

La STS n'a-t-elle pas suffisamment engrangé de surplus depuis 2 ans pour avoir besoin de hausser ses tarifs, sans même avoir amélioré pour la peine les services ? Compte-t-elle augmenter son achalandage par ses gadgets informatiques, alors que plusieurs usagers quitteront les services de transport, déçus du peu de considération qu'on leur porte parce qu'ils ne peuvent bénéficier des réductions de tarifs pour les étudiants et les employés de certaines entreprises qui ont une entente avec la STS ? Où est le leadership en transport de nos élus ?

Raymond Duquette et Réjean Rouleau, Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer