• La Tribune > 
  • Opinions 
  • > Sidéré par les hausses de salaire des employés municipaux 

Sidéré par les hausses de salaire des employés municipaux

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

J'ai été « sidéré » d'apprendre, en lisant la chronique de M. Luc Larochelle (La crainte d'être les premiers, La Tribune 18 novembre), que depuis 2013 les augmentations de salaire accordées aux employés municipaux de la Ville de Sherbrooke dépassent très largement l'indice des prix à la consommation.

Pourtant notre maire, Bernard Sévigny, s'est réjoui de l'adoption de la loi 110 qui permet aux villes de tenter, au moins, de mieux contrôler leurs dépenses. Bien que président de l'Union des municipalités du Québec, notre cher maire ne voulait pas être le premier à se « présenter au bâton »! Quel courage! Il est très tentant ici, et je vais succomber à la « tentation », de comparer Bernard Sévigny et son homologue de Québec, Régis Labeaume. Je suis absolument convaincu que le maire Labeaume fera tout ce qui est nécessaire pour protéger ses contribuables. Son passé en tant que maire de Québec nous indique clairement que le maire Labeaume n'a pas froid aux yeux et que, s'il n'a pas le choix, il est prêt à affronter les syndiqués municipaux de sa ville au nom du bien-être de l'ensemble de ses contribuables. Le maire Labeaume ne tergiverse pas longtemps. On peut être en accord ou en désaccord avec lui, mais au moins tout le monde reconnaît son « leadership »!

« En 2017, Bernard Sévigny sera en élection. Il nous annonce déjà que grâce à sa « prévoyance » il a en réserve un « bas de laine » qu'il a bien sûr constitué à même les taxes des Sherbrookois pour payer ces augmentations de salaire. Il y a donc de fortes chances que l'augmentation des taxes qu'auront à subir les Sherbrookois en 2017 sera autour de l'inflation. On va ménager le contribuable sherbrookois en 2017 pour mieux les assommer avec d'autres augmentations de taxes faramineuses par la suite! Notre maire perd le contrôle des dépenses de notre ville, une des villes où les salaires sont les plus bas au Canada! Quel scandale!

Michel Rodrigue

Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer