Oublie-t-on l'apport des «vieux» à la société?

En réaction à l'opposition au projet d'agrandissement de la Résidence Murray,... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

En réaction à l'opposition au projet d'agrandissement de la Résidence Murray, je veux simplement vous dire pourquoi j'ai choisi d'y vivre. D'abord, parce que c'est près de tous les services, hôpital, pharmacies, médecins. De plus, il y a trois autobus qui passent à la porte et vont pratiquement d'un bout à l'autre de la ville.

Aussi parce que c'est près de Sercovie, qui offre plein de services à la population en général et aux aînés en particulier (...).

Si l'on craint que le nouvel édifice masque la vue de certains, il faudra alors songer à couper certains arbres, magnifiques, mais qui par leur grandeur, coupent déjà la vue. Il faudra également raser les bâtisses, maisons et institutions déjà existantes.

Nous les vieux qui demeurons ici, souhaitons y rester et profiter des améliorations qui seront apportées.

Ce n'est pas une prison qu'on veut construire, ni un club de motards et si les élus municipaux ne veulent pas des vieux qui ont contribué à l'enrichissement de cette ville, de ce quartier, peut-être devront-ils songer à éliminer les vieux. Les vieux qui les ont précédés et qui leur ont permis de profiter de meilleures conditions de vie.

Nous sommes juste des vieux, mais des vieux qui méritent de finir leurs jours là ou ils sont bien.

Madeleine Lavoie, Sherbrooke

Pas d'accès à l'église pour les personnes à mobilité réduite

J'ai assisté, le 15 octobre, à des funérailles à l'église Sainte-Famille de Sherbrooke, rue Papineau. Je fus surpris, voire scandalisé, de constater qu'il n'y avait pas de rampe d'accès pour les personnes à mobilité réduite, rien, niet! Conséquemment, une personne de l'extérieur de la ville n'a pu assister aux funérailles d'un proche parent. Vous qui souhaitez que vos fidèles reviennent à l'église eh bien, on repassera pour l'accueil!

Je vous rappelle que nous sommes en 2016 et qu'il est inconcevable qu'on ne puisse accueillir les personnes à mobilité réduite dans une église. (...). Est-ce à dire que vous êtes trop pauvres pour installer une simple rampe d'accès pour vos fidèles? Je vous rappelle que la communauté chrétienne délaisse vos églises pour une foule de raisons (...). Finalement, pour inciter les gens à retourner à l'église il faut commencer par l'accueil et le respect et là vous perdez la face (...).

Michel Brochu, Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer