Well inc.

La rue Wellington Sud, Sherbrooke.... (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

La rue Wellington Sud, Sherbrooke.

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Well inc., « Ville entrepreneuriale », « Quartier de l'entrepreneur », on ne peut être contre la vertu et ne pas désirer le développement du centre-ville, surtout de la rue Wellington Sud.

Depuis le temps que des édifices croulants et vides donnaient une mauvaise image aux gens qui passaient par le centre-ville ou arrivaient de la gare pour aller se loger à l'Hôtel Wellington! On ne peut non plus être contre le fait qu'il fallait rebâtir le stationnement au centre-ville, un stationnement arrivant à sa fin de vie utile!

Par contre, on y va vite à vouloir démolir l'Hôtel Wellington! N'aurait-on pas pu l'épargner comme monument historique et donner plutôt plus de subventions pour le rendre attrayant et distinctif pour la visibilité de Sherbrooke? Même s'il y a forte concurrence, cet hôtel est quand même bien situé, surtout si on renippe le coin.

Mais mon véritable questionnement concerne le développement « durable » du centre-ville. Étant utilisatrice quotidienne du transport en commun et intervenante en transport collectif, j'ai comme plusieurs personnes adhéré aux concepts du développement durable qui se doit d'être à la fois économique, écologique et social. Ça vous dit quelque chose?

D'abord le fait d'augmenter les places de stationnement peut sembler donner encore beaucoup de reconnaissance au règne de l'automobile. Mais surtout, le fait de couper l'embranchement de Wellington Sud vers la rue du Dépôt m'apparaît discutable. D'abord les deux circuits d'autobus (2 et 8) devront passer ailleurs et venir rentrer par la nouvelle ouverture par des Grandes-Fourches Sud, avec une ou deux voies ferrées à traverser, et que dire des circuits des autobus interurbains? Y aura-t-il embouteillage des gros autobus à venir ou cherchera-t-on à les tasser encore davantage? Aurait-on oublié de chercher à au moins maintenir la fluidité du transport collectif dans la « vision » du centre-ville? Et voilà, en plus, que les piétons de Wellington Sud perdront leur belle descente (près de l'Armée du Salut) vers les terminus interurbain et municipal.

Les autobus et les piétons, ça fait aussi partie du concept du développement durable. Il faudrait peut-être y réfléchir.

France Croteau

Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer