Jouer son rôle

ÉDITORIAL / La rue Wellington Sud a besoin d'un électrochoc depuis plusieurs... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) ÉDITORIAL / La rue Wellington Sud a besoin d'un électrochoc depuis plusieurs années. La Ville de Sherbrooke a choisi d'être la bougie d'allumage tant attendue.

Les plans qui ont été dévoilés en début de semaine ont pris plusieurs personnes par surprise. Il y a longtemps que la Ville n'avait pas planifié, dans le plus grand secret, une intervention majeure, de son cru, qui changera assurément l'allure et le potentiel d'une zone dévitalisée, en plein coeur de la ville de surcroît.

Et malgré certains commentaires, la Ville ne pouvait pas dévoiler son jeu longtemps à l'avance sans courir le risque de certaines fuites qui auraient pu nuire à l'acquisition des immeubles convoités ou provoquer une spéculation rapide.

La Ville a annoncé une série d'acquisitions d'immeubles qui seront démolis, la construction de nouveaux édifices, le remplacement du stationnement à étages en fin de vie par un nouveau stationnement plus vaste. Le projet baptisé Well Inc. comprend le déménagement de plusieurs organismes de soutien au développement économique et la création de nouveaux groupes axés sur l'innovation dans différents secteurs.

Devant les membres de la Chambre de commerce de Sherbrooke, le maire Bernard Sévigny a délaissé la formule du discours traditionnel pour jouer un rôle de présentateur du projet et d'animateur d'une grande démonstration de mobilisation autour du projet. Tour à tour, plusieurs acteurs importants de la communauté, dont la rectrice de l'Université de Sherbrooke, Luce Samoisette, et le principal de Bishop's, Michael Goldbloom, sont venus témoigner de leur soutien à cette initiative de revitalisation de la rue Wellington Sud qui débouchera sur la création d'un quartier de l'entrepreneur.

L'exercice de communication et de mobilisation était très bien réussi. Les premiers pas de ce grand projet ont été bien planifiés et laissent présager des suites très intéressantes. Aucun investissement privé n'est connu dans le moment. Toutefois, il aurait été bizarre d'avancer la réservation d'espaces par des entrepreneurs alors que le projet n'était pas connu publiquement. Toutefois, l'engagement manifesté à l'égard du concept par le président de la direction de Sher-

Web, Peter Cassar, laisse présager une future location. Surtout que la jeune entreprise sherbrookoise est en pleine croissance et aura encore besoin de nouveaux locaux. D'autres auront sans doute le goût de cette aventure.

Par ailleurs, un effet d'entraînement sur la valeur des bâtiments autour du nouveau complexe est prévisible. Des promoteurs verront des opportunités à saisir. Il est logique de croire que certains immeubles voisins seront transformés en logements modernes pour accueillir des employés ou des dirigeants des organisations de Well Inc.

Le futur quartier de l'entrepreneur doit aussi répondre à plusieurs attentes exprimées dans le cadre de la consultation sur l'avenir du centre-ville.

Ce nouveau projet semble avoir tous les ingrédients pour réussir. Certes, Sherbrooke allongera les premiers millions. Ce n'est pas la première fois que la Ville prend les devants. Il faut se rappeler que bien des fonds publics ont été investis dans Cité des rivières et dans l'acquisition des anciens édifices de Biblairie GGC et Motos Thibault, afin de changer le paysage à l'extrémité est du lac des Nations et paver la voie à la construction de l'Hôtel Times.

Québec a également réussi toute une transformation du quartier Saint-Roch, en faisant preuve d'audace et de détermination. Well Inc. est une initiative municipale qui peut déboucher sur la renaissance d'un secteur du centre-ville.

Sherbrooke, tout comme bien d'autres villes, se sert des leviers dont elle dispose pour stimuler l'activité économique et l'occupation d'une partie de son territoire. C'est le rôle qu'on attend d'une ville de la taille de Sherbrooke. Il reste à voir si le déploiement du plan d'affaires sera aussi efficace que l'opération de lancement du concept.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer