Élisez Lisée

Pourquoi je voterais pour Jean-François Lisée en tant que chef du Parti... (Archives, La Presse)

Agrandir

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pourquoi je voterais pour Jean-François Lisée en tant que chef du Parti québécois?

Sincèrement, je crois qu'il est le meilleur candidat pour éventuellement remettre le Québec sur la voie de la prospérité économique.

Sous les cheveux blancs de Jean-François Lisée, l'on constate qu'il y a de l'expérience politique et qu'il a acquis au fil des années une grande sagesse. Ce sont là les qualités de base pour une personne que l'on place à la tête d'un futur pays.

Jean-François Lisée est un fils d'entrepreneur. Il a mis la main à la pâte, il connait les peines et les misères reliées à la réussite en affaires. Il devient un plus pour nos entreprises du Québec qui veulent réussir ici et à travers le monde.

Certains ne voyaient en Jean-François Lisée qu'un intellectuel. Pourtant, en tant que conseiller de M. Jacques Parizeau, il a été à la base de mesures sociales pour les gens du Québec. De plus en plus on constate que Jean-François Lisée est proche des gens du Québec. Jean-François Lisée comprend et véhicule les idées et besoins du peuple du Québec. [...]

C'est pour cela que je voterai et vous incite à voter pour Jean-François Lisée.

Claude Roussel, 

Sherbrooke

Le gouvernement manque de sérieux

Au service de l'intérêt public, l'avocat ou le notaire de l'État participe à la représentation du gouvernement auprès des tribunaux civils, administratifs, et pénaux dans certains cas, en plus d'agir comme conseiller juridique et légiste auprès des ministres et présidents d'organismes. Les avocats et notaires de l'État québécois (LANEQ), qui regroupe plus de 1100 membres (...) est notamment chargée de la négociation de leurs conditions de travail.

Sans contrat de travail depuis plus d'un an et demi, LANEQ réclame, en toute équité, un changement au mode de négociation de leurs conditions de travail, afin de prévoir un arbitrage liant les parties, soutenu par un comité de rémunération. (...).

Or (...) le gouvernement demeure sur ses positions face à nos demandes légitimes. Nous lançons donc une consultation de nos effectifs (...), tout en finalisant la préparation nécessaire en cas d'un vote de grève générale. Les résultats de la consultation seront connus le jeudi 22 septembre prochain.

Nous espérons que notre employeur, le gouvernement du Québec, profitera de ce délai pour démontrer plus de sérieux dans la présente négociation.

Me Jean Denis,

président de LANEQ

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer