La Ville doit refaire ses devoirs

Je m'adresse ici aux élus de la Ville de Sherbrooke au sujet du projet de piste... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Je m'adresse ici aux élus de la Ville de Sherbrooke au sujet du projet de piste multifonctionnelle sur le boulevard de Portland pour traverser l'autoroute 410.

Selon moi, vous y allez beaucoup trop à la légère. Comme plusieurs cyclistes, je ne me plierai pas à l'obligation de descendre de mon vélo pour emprunter cette section de la piste cyclable. Ce n'est pas une solution acceptable à mes yeux.

Pour moi, il n'y a pas de place à la discussion sur ce sujet-là. Cette solution, c'est de considérer le vélo un moyen de transport inférieur. Les autorités font des pieds et des mains pour accommoder les automobilistes à coups de milliards $ et ils ne seraient pas prêts à investir quelques centaines de milliers de dollars de plus pour nous les cyclistes? Certaines des personnes qui ont fait des commentaires sur ce sujet ont même suggéré que la solution retenue nuirait à la sécurité des cyclistes puisqu'elle réduit la largeur de la voie de circulation. J'ai moi-même déjà suggéré que les ingénieurs de la Ville sont incompétents quand on parle de liens cyclables. Plus ça va, plus la chose tend à se confirmer. La manière dont on nous demande constamment de traverser les rues pour rejoindre des bouts de pistes cyclables aménagées de façon discontinue en est probablement la meilleure preuve.

Construire une piste cyclable à côté d'un trottoir en est une autre, alors qu'il n'y a pas assez de piétons et de cyclistes pour justifier ce type d'aménagement sur la vaste majorité des artères.

La Ville pourrait dégager les centaines de milliers de dollars nécessaires pour ce projet simplement en décidant de construire une piste cyclable sans trottoirs sur les artères où on juge de telles infrastructures nécessaires. (...) J'en ai discuté avec le député fédéral de Sherbrooke, Pierre-Luc Dusseault (...) et selon lui la Ville pourrait demander du financement au gouvernement fédéral, mais ne l'a pas fait. (...).

La Ville doit refaire ses devoirs et j'aimerais voir les journalistes être plus agressifs dans ce dossier.

Jonathan Langlois, Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer