Claude G. Gosselin a bien servi sa population

Claude G. Gosselin... (Fournie)

Agrandir

Claude G. Gosselin

Fournie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
La Tribune

L'ex-ministre des Terres et Forêts du Québec, Claude G. Gosselin, est décédé le 18 août dernier à sa résidence de Bishopton.

Natif d'East Angus, il a été élu pour la première fois en 1957 sous la bannière de l'Union nationale de Maurice Duplessis. Il était devenu un ministre influent durant le règne de Daniel Johnson, père. Il était responsable du plus grand territoire forestier jamais confié à un parlementaire québécois.

Au cours de la grève de Domtar en 1968, en raison de la pression exercée sur lui par la compagnie et les 1200 syndiqués de la CSN, il cède à Domtar la plus grande concession forestière jamais accordée jusqu'à ce jour, la concession Quévillon 1 à Lebel-sur-Quévillon. Bien qu'on lui reprochait d'avoir favorisé les intérêts de Domtar, il assurait en échange le maintien des opérations de l'usine de papiers kraft d'East Angus pour une période de plus de 50 ans.

Par ailleurs, il permettait la relance du projet de l'usine de la compagnie à Lebel-sur-Quévillon.

Comme ministre, il a assuré des milliers d'emplois directs et indirects dans le secteur des usines de pâtes et papiers dans tout le Québec.

Bien connu pour son franc-parler, il a su servir les intérêts de sa population, en particulier la ville d'East Angus qui l'a vu naître et grandir.

Pierre Brousseau,

Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer