L'image des Jeux

Cette image des hommes les plus rapides au... (The Associated Press)

Agrandir

Cette image des hommes les plus rapides au monde, le Jamaïcain Usain Bolt et le Canadien Andre De Grasse, demeurera sans doute l'image de ces Jeux de la XXXIe Olympiade.

The Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre-Yvon Bégin

Collaborateur aux pages Opinions de La Tribune.

La Tribune

Sourire aux lèvres, deux sprinters galopent en badinant vers le fil d'arrivée. Cette image des hommes les plus rapides au monde, le Jamaïcain Usain Bolt et le Canadien Andre De Grasse, demeurera sans doute l'image de ces Jeux de la XXXIe Olympiade. Dès vendredi, le Canada avait dépassé son objectif de 19 médailles, notamment avec le bronze pour l'équipe de soccer de la Coaticookoise Josée Bélanger. Merci à tous ces athlètes qui ont offert un spectacle unique.

Plusieurs éléments auront marqué ces Jeux de Rio. En ouverture, les nageuses ont rapporté les premières médailles au Canada. La jeune prodige de 16 ans, Penny Oleksiak, a pour le moins fouetté la délégation canadienne en remportant à elle seule quatre médailles, dont une d'or. Elle méritait bien l'honneur de porter le drapeau canadien lors des cérémonies de clôture.

Les athlètes féminines du Canada ont d'ailleurs livré une performance exceptionnelle en méritant la majorité des honneurs, soit 16 médailles sur 22. Le pays doit être particulièrement fier de cet exploit, ayant fait preuve d'initiative en égalisant les sommes dévolues à ses athlètes, hommes ou femmes. Toutefois, l'argent n'explique pas tout et admettons que les Canadiennes avaient le feu dans les yeux, signe d'une détermination à toute épreuve. Chapeau mesdames!

Outre Josée Bélanger, l'Estrie était bien représentée à ces Jeux avec l'haltérophile Pascal Plamondon, la cavalière Colleen Loach ainsi que le duo père-fils Nicolas et Glenn Hoag au volleyball. Sous la direction de l'ancien entraîneur du Vert & Or, l'équipe canadienne a terminé au 5e rang d'un tournoi fort relevé.

À l'extérieur des stades, des athlètes ont aussi retenu l'attention, mais pas pour les bonnes raisons. Quatre nageurs américains ont ainsi inventé un scénario de braquage à main armée pour maquiller une soirée trop arrosée. Le médaillé d'or Ryan Lochte a admis être le « cerveau » de la supercherie. Pourquoi? Difficile d'imaginer plus bête façon de ternir une brillante carrière.

Ces jeux auront aussi démontré la mollesse du Comité international olympique (CIO) dans les questions de dopage. Il s'est lavé les mains en reléguant la responsabilité aux différentes fédérations sportives. Dans certains pays du moins, celles-ci n'ont visiblement pas la colonne vertébrale pour résister à l'attrait de la gloire facile. Or, il a été clairement démontré que le dopage est toujours une pratique courante en Russie, où les athlètes sont embrigadés dans un véritable système.

Malgré ses succès à Rio, le comité olympique canadien doit aussi entreprendre un nettoyage interne. En avril dernier, est-il besoin de rappeler que Jean-Luc Brassard a remis sa démission à titre de chef de mission? Celui-ci voulait dénoncer l'attitude des membres du comité qui ont fermé les yeux sur le comportement grossier de l'ex-président, Marcel Aubut. Les succès remportés à Rio ne devront pas faire oublier que rien n'a changé depuis son départ.

Au chapitre de la télédiffusion, Radio-Canada s'est bien acquittée de sa tâche. Les trop nombreux commerciaux, du moins en soirée, ne facilitaient pas la tâche d'une Marie-Josée Turcotte à l'air indolent. Malgré les prouesses de Pierre Houde et de Guy Daoust, l'excellence d'un Richard Garneau manquait cruellement. À la piscine, la voix de René Pothier n'avait de toute évidence pas l'amplitude pour suivre les exploits. Notons par contre l'heureuse association avec le réseau RDS, qui permettait de suivre plusieurs compétitions fort intéressantes, en volleyball notamment. Somme toute, des jeux fort réussis que l'on regrettera cet hiver durant les matchs de hockey la LNH.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer