Encore trop de risques

ÉDITORIAL / Pendant que les citoyens de Lac-Mégantic réclament un geste concret... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Dufresne
La Tribune

ÉDITORIAL / Pendant que les citoyens de Lac-Mégantic réclament un geste concret d'Ottawa pour la construction d'une voie de contournement, un rapport de Statistique Canada démontre une augmentation quasi constante, de 2005 à 2014, du nombre d'accidents dans le transport de pétrole brut au pays par camion, bateau, pipeline ou train.

Ce constat soulève à la fois des questions sur le degré réel de supervision que Transports Canada exerce en ce domaine et sur l'imputabilité des entreprises.

Mais attardons-nous au secteur ferroviaire.

Le document, « Sables mouvants au Canada : production, distribution et répercussions du pétrole de 2005 à 2014 », rappelle que durant cette période la production canadienne de pétrole brut a augmenté de 50 pour cent tandis que le nombre de wagons-citernes transportant du pétrole brut et du mazout a triplé.

Or, observe Statistiques Canada, « le nombre d'accidents concernant des produits de pétrole brut a diminué après le ralentissement économique de 2008, mais il augmente constamment depuis et dépasse maintenant le nombre d'accidents concernant toutes les autres marchandises dangereuses ».

Bien que 70 pour cent de tous ces accidents se soient produits lors du chargement ou du déchargement dans les installations des compagnies, pas moins de 780 déraillements sur des chemins de fer sont survenus de 2005 à 2014, dont 31 pour cent impliquaient le transport de matières dangereuses.

Chaque année, seul un petit nombre de déraillements entraîne des rejets ou des pertes de pétrole dans l'environnement, indique Statistique Canada, mais cela n'empêche pas les catastrophes environnementales et les pertes de vie.

Ainsi, « seulement » six déraillements ont donné lieu à des déversements de matières dangereuses en 2013, mais l'un d'eux s'est produit à Lac-Mégantic et a fait 47 morts en plus de détruire une bonne partie du centre-ville de cette municipalité de 6000 habitants.

À cela s'ajoutent les trains et les wagons qui partent à la dérive sans personnel à bord, un problème qui semble aller en augmentant : le Bureau de la sécurité des transports (BST) en a recensé 30 en 2014, 42 en 2015, alors que déjà 24 incidents du genre se sont produits depuis le début de 2016.

Dans son rapport sur la tragédie de Lac-Mégantic, en 2014, le BST avait pourtant pressé Transports Canada d'exiger des transporteurs des « moyens de défense physiques » en addition aux freins à main et aux freins à air pour empêcher le matériel roulant de partir à la dérive.

Rare bonne nouvelle : Ottawa devance de six mois le retrait des wagons-citernes DOT-111, en cause dans la tragédie de Lac-Mégantic, qui ne pourront plus transporter de pétrole à compter du 1er novembre prochain au pays.

Mais cela ne change malheureusement rien au fait que les Canadiens comprennent de moins en moins pourquoi les règles élémentaires de sécurité ne semblent pas être respectées par les compagnes de chemins de fer alors que le transport de marchandises dangereuses par train, notamment le pétrole brut, est en progression depuis plus de 10 ans.

En fait, les mêmes questions reviennent constamment depuis la catastrophe de Lac-Mégantic : pourquoi y a-t-il encore des déraillements de convois pétroliers et autant de trains qui partent à la dérive? Et pourquoi Transports Canada ne fait-il pas mieux respecter ses règlements et normes?

Une partie de la réponse tient sans doute au financement insuffisant des organismes de réglementation de Transports Canada et au laxisme dans la surveillance des compagnies de chemin de fer, particulièrement en ce qui a trait à l'application des Systèmes de gestion de la sécurité, comme l'avait soulevé le Vérificateur général du Canada, Michael Ferguson, en... 2014.

Bref, rien ou si peu, ne semble vraiment changer.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer