Nettoyez les graffitis à l'ancien Provigo!

Voici trois ans que l'épicerie Provigo, angle Belvédère Sud et McManamy, a... (Spectre média, Jessica Garneau)

Agrandir

Spectre média, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
La Tribune

Voici trois ans que l'épicerie Provigo, angle Belvédère Sud et McManamy, a fermé ses portes. À l'époque, plusieurs résidants du quartier avaient demandé aux élus de reconnaître les impacts réels de cette fermeture sur la qualité de vie des résidents du quartier. Malheureusement, le temps leur a donné raison. Récemment, la porte-parole du CIUSSS de l'Estrie-CHUS déclarait que l'immeuble à l'abandon ne donne pas un très beau coup d'oeil dans le quartier. En fait, ce qui est encore plus déplorable, c'est que le CIUSSS de l'Estrie-CHUS n'ait pas pris l'initiative de maintenir l'immeuble dans un état décent et respectueux pour les résidants du quartier.  Depuis l'achat de l'immeuble par le CIUSSS de l'Estrie-CHUS, plusieurs graffitis sont apparus sur les différentes façades de l'immeuble. Par contre, ce sont les graffitis de la façade de la rue Belvédère qui soulèvent l'exaspération des résidants du quartier : les insultes et les jurons font partie intégrante de notre paysage quotidien! Si le CIUSSS de l'Estrie-CHUS souhaite garder une image saine de lui-même, il serait temps qu'il nettoie les graffitis! C'est une question de respect pour les résidants du quartier.

Mario Paris

Sherbrooke

Il faut réinvestir dans le transport adapté

Le Regroupement des usagers du transport adapté de Sherbrooke métropolitain (RUTASM) a entendu, comme tous les citoyens du Québec, le ministre des Finances Carlos Leitao annoncer un surplus de 1,7 milliard $ pour 2015-2016 et le premier ministre Philippe Couillard s'engager à réinvestir prioritairement dans la santé et l'éducation. C'était les promesses de M. Couillard lors des élections d'avril 2014 et le RUTASM, comme beaucoup d'autres organismes de défense des personnes handicapées, lui avait écrit pour lui dire de ne pas oublier le développement du transport adapté.

Nous revenons donc à la charge aujourd'hui, craintifs à juste titre (...), alors que le CIUSSS de l'Estrie - CHUS annonce déjà que parmi les postes ouverts « il y aura beaucoup de postes dans les secteurs administratifs » (La Tribune, 5 juillet 2016). (...) Les personnes handicapées usagères des transports adaptés et collectifs seront-elles entendues cette fois-ci? D'autre part, à la suite de la récente annonce du gouvernement fédéral selon laquelle des investissements sont prévus dans les services de transports collectifs, aurons-nous de la part des municipalités et des transporteurs publics des engagements pour reprendre le développement du transport en commun régulier et adapté?

Raymond Duquette

Président du RUTASM

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer