Trois ans après Lac-Mégantic

Il y a trois ans, le 6 juillet 2013 devenait une triste journée pour les... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il y a trois ans, le 6 juillet 2013 devenait une triste journée pour les Canadiens. À ce moment, personne ne se doutait qu'une tragédie allait secouer la municipalité de Lac-Mégantic dans la région de l'Estrie. Malheureusement, cette nuit-là, un train laissé à la dérive qui transportait du pétrole brut a déraillé en plein coeur du centre-ville et a emporté dans les flammes les vies de 47 personnes remplies d'avenir.

Aujourd'hui, malgré la reconstruction de leur centre-ville, les citoyens de Lac-Mégantic sont toujours inquiets et préoccupés par les nombreux trains qui traversent leur ville. C'est avec raison qu'ils réclament l'implantation d'une voie de contournement afin d'éviter qu'un drame semblable ne se reproduise.

Récemment, j'ai visité avec mon collègue Matthew Dubé (Beloeil-Chambly), les lieux de la tragédie de Lac-Mégantic. Nous avons eu la chance d'échanger et d'entendre les préoccupations des nombreux citoyens toujours inquiets quant à leur sécurité. Nous croyons que le gouvernement fédéral doit passer de la parole aux actes et honorer sa promesse en instaurant une voie de contournement dans les plus brefs délais pour assurer le rétablissement et la quiétude des citoyens de Lac-Mégantic. Tant et aussi longtemps que les trains continueront de traverser la ville de Lac-Mégantic, la santé des citoyens sera affectée.

La question n'est pas de savoir s'il y aura une voie de contournement, c'est plutôt de savoir si le gouvernement fédéral comprend l'urgence d'agir.

Pierre-Luc Dusseault, député de Sherbrooke

Nouveau parti démocratique

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer