Je sais de quoi je parle

M. Daniel Gaucher, (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

M. Daniel Gaucher,

Je ne veux pas partir une guerre, mais je trouve très déplorable ce que vous dites à mon égard dans La Tribune du 6 juillet 2016.

Je n'ai fait que citer l'Université de Sherbrooke et mon expérience personnelle. Je n'attaque personne d'autre en particulier et ne nomme personne non plus.

Ce que vous ne voyez pas, c'est que ma lettre a été coupée. En fait, je parle du « fonctionnariat » en général et surtout du système qui est long, fermé, beaucoup de papier à remplir, etc. Bref, toute cette paperasse nous empêche de faire notre vrai travail. Ce n'est pas pour rien qu'on nous traite de fonctionnaire!

Croyez-moi, pour y avoir travaillé pendant 12 ans, je sais de quoi je parle! En tant que membre ayant fait partie du syndicat des employés de l'UdeS, vous devez savoir de quoi je parle et devez en entendre de toutes les couleurs à ce sujet! Tant mieux pour vous si vous avez trouvé votre place à l'UdeS, mais j'en connais une méchante gang qui pensent comme moi... et d'autres qui pensent comme vous! 

Je dis seulement tout haut ce que plusieurs pensent tout bas.Sans rancune!

Sonia Royer, 

Sherbrooke

Attaqué par un petit Yorshire!

Invraisemblable, dites-vous.On n'en parle jamais parce qu'ils sont petits. Cela n'empêche pas les morsures de leur part. Depuis le début de la saison, cela fait 4 fois que cela m'arrive pendant notre marche matinale. À chaque année, je subis leur agressivité.

Celui qui a sévi cette semaine était plutôt vorace et pourtant mon gros Bouvier n'a fait que se lamenter de la douleur de ses morsures, il n'a jamais montré de l'agressivité malgré ses 50 kilos.

La grosseur n'a rien à voir avec la dangerosité mais bien dans le tempérament et l'éducation du chien.

Mariette Aubé,

Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer