Carrefour des lecteurs

Assez (Archives, La Presse)

Agrandir

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

Assez

Le ministre Barette demande une autre coupure de plus de 240 millions au système de santé. Les personnes résidant dans des établissements de soins de longue durée n'ont droit qu'à un bain par semaine.

La bouffe dans ces établissements est soit dégueulasse, ou insuffisante ou les deux. La population est vieillissante. Mais M. Barette, ce grand médecin, veut couper plus de 240 millions en supplément aux coupures sauvages déjà effectuées.

Vous n'avez pas l'impression qu'il serait temps de changer de ministère pour effectuer des coupures. Le ministère de la Culture et des Communications, le ministère des Transports ou celui de l'Immigration pourraient tous subir des coupures qui seraient moins dommageables, qu'un seul dollar de plus provenant du ministère de la Santé.

M. le docteur Couillard, vous devez sérieusement commencer à penser à changer de ministre de la Santé et cesser de négliger l'ensemble des activités de ce ministère, qui est la pierre d'assise de notre richesse collective, soit ses habitants.

Jean Chenay

Sherbrooke

M. Wall fonce dans un mur

Quand les maires de la Communauté métropolitaine de Montréal ont dit non au projet d'oléoduc Énergie Est, le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall, leur a demandé de rembourser la péréquation reçue par le Québec cette année. Je ne l'ai pas entendu servir de pareilles remontrances aux Amérindiens du Québec, qui ont pourtant dit non eux aussi à ce projet diabolique. C'est que d'autres Amérindiens en Colombie-Britannique ont dit non à des projets similaires et que cette province ne reçoit pas de paiements de péréquation.

M. Wall, sachez-le, l'environnement passe avant l'argent.

Sylvio Le Blanc

Montréal

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer