Insécurité des trains : le problème persiste

Depuis le drame de Lac-Mégantic, en juillet 2013, il y a eu énormément de... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Depuis le drame de Lac-Mégantic, en juillet 2013, il y a eu énormément de bla-bla, de conférences sur la sécurité, d'enquêtes, de recherche de coupables et des centaines de millions $ de flambés, mais il me semble que pas grand-chose n'a changé!

Au point de vue de la technologie des trains, si ce n'est que les locomotives diésel ont remplacé celles à la vapeur, il n'y a pas grand-chose de différent à la base depuis plus de 100 ans dans le transport ferroviaire!

Imaginez un gros camion d'aujourd'hui avec le même système de freins qu'un camion des années 1925-1930. Il s'en casserait-y des gueules? Bien les trains, c'est ça! Un boyau de pression éclate, plus de pression et on oublie les freins! Un camion aujourd'hui doit avoir une certaine pression afin que les freins se débloquent et si un boyau éclate, les freins s'appliquent automatiquement.

Il faut moderniser la technologie des trains (...) et cesser les discussions stériles qui tournent en rond autour de rien! Et cesser d'avoir des oeillères devant les équipements ferroviaires rendus à la fin de leur vie utile. (...).

Ainsi, fini les locomotives qui restent en marche pendant des jours à polluer sans surveillance juste pour garder la pression dans les freins. Fini aussi de voir augmenter le nombre de wagons solitaires qui partent à la dérive! (...).

Luc Thibault, Sherbrooke

Une décision bien dommage

Habitant depuis peu Sherbrooke, j'ai justement demandé la semaine dernière de l'information sur ce tour (NDLR : Par le chemin des fresques des Productions Traces et Souvenances). Or La Tribune m'apprend ce samedi que je ne pourrai pas faire l'activité. C'est bien dommage, car ces murales sont une caractéristique de Sherbrooke et c'est un non-sens de ne pas utiliser ce tour pour faire connaître Sherbrooke.

Mon Dieu que les décisions politiques sont incompréhensibles parfois. Espérons qu'ils rajusteront le tir.

Diane Bélanger, Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer