• La Tribune > 
  • Opinions 
  • > Presbytère et église Saint-Patrice : attention, danger! 

Presbytère et église Saint-Patrice : attention, danger!

Une assemblée de consultation a lieu ce soir à 19 h 30 à l'hôtel de ville de... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une assemblée de consultation a lieu ce soir à 19 h 30 à l'hôtel de ville de Magog concernant la modification proposée par la Ville au Règlement sur les usages permis dans la zone publique (Eh21P) qui se compose de l'église Saint-Patrice, de son presbytère et de son grand stationnement. La modification proposée vise à permettre d'installer dans le presbytère « une pension ou une maison de chambres et une auberge de jeunesse ». (...).

Nous savons que la fabrique de la paroisse Saint-Patrice cherche des solutions pour combler le manque de revenus causé par le départ des Ursulines qui occupaient la plus grande partie du presbytère jusqu'à tout récemment. Le comité restreint créé pour étudier diverses propositions (...) n'est pas parvenu à un choix unanime; le conseil de fabrique de la paroisse a tranché en faveur du projet présenté par MM. Gilles Bélanger et Michel Lamontagne, lequel propose de louer le presbytère pour les usages mentionnés plus haut. Lors de l'assemblée d'information organisée par la fabrique après la prise de la décision, des questions ont été posées pour comprendre ce choix et les enjeux, mais peu de réponses éclairantes ont été apportées.

Cette modification au règlement crée un précédent. Elle ouvre la voie à d'autres modifications possibles au cours des prochaines années. (...).

Le presbytère et l'église forment un ensemble d'une grande valeur patrimoniale. Saint-Patrice est la première église de Magog, construite à la fin du 19e siècle par un architecte de renom; elle est indissociable de l'histoire de la ville. Elle a été bâtie et a été entretenue, depuis plus de 120 ans, en bonne partie grâce aux contributions des citoyens de la paroisse. Le sort de cet ensemble ne devrait pas se régler sans que l'ensemble des citoyens, à tout le moins ceux de cette grande paroisse, soit consulté.

Notre collectif Sauvons l'îlot Tourigny, élargissant ses horizons, s'est donné comme mission de veiller à la sauvegarde du patrimoine historique et de la vocation récréotouristique de Magog. Il s'inquiète donc des changements proposés à la règlementation et souhaite que la Ville de Magog sursoie à sa décision de modifier la règlementation en vigueur. Nous lui proposons d'entreprendre rapidement toutes les démarches nécessaires pour que l'ensemble constitué par l'église et le presbytère Saint-Patrice soit cité comme bien patrimonial - afin de le protéger physiquement - comme cela a été fait pour l'église Sainte-Marguerite-Marie. (...).

Louise Gagné et Daniel Faucher

Collectif Sauvons l'îlot Tourigny

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer