Sécurité ferroviaire : rétablissons les faits!

Contrairement à ce qui a été rapporté dans un texte publié dans La... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

Contrairement à ce qui a été rapporté dans un texte publié dans La Tribune publié le 12 mai en page 9, le NPD est loin d'être « le seul à s'être engagé à construire une voie de contournement ferroviaire à Lac-Mégantic ».

Non seulement le Bloc Québécois est en faveur d'une voie de contournement, mais il a été le premier parti à exprimer cette position durant la plus récente campagne. Qui plus est, mon parti est celui qui propose les règles d'encadrement du transport ferroviaire les plus strictes et contraignantes pour l'industrie.

En tournée électorale à Sherbrooke le 15 septembre 2015, Gilles Duceppe, alors chef du Bloc Québécois, s'était clairement dit en faveur d'une voie de contournement lors d'une table éditoriale organisée par La Tribune.

Durant la campagne, j'ai moi aussi saisi maintes occasions de faire valoir publiquement cette position de mon parti.

Il m'apparaît donc étonnant que les propositions du Bloc Québécois dans ce dossier ne semblent pas avoir retenu l'attention de certains médias plus qu'il n'y paraît.

Toutefois, je sais que mon passage à Lac-Mégantic lors de la dernière campagne a été remarqué. J'y ai été chaudement applaudie et je suis d'avis que les Méganticois savent pertinemment que le Bloc Québécois était, demeure et restera toujours leur meilleur allié quant à la défense de leurs intérêts et de leur sécurité physique aussi bien que de leur mieux-être psychologique.

En effet, encore aujourd'hui, le Bloc Québécois est le seul parti à mettre de l'avant des mesures concrètes et sévères, notamment le retrait des vieux wagons DOT-111 impliqués dans la tragédie de Lac-Mégantic, et ce, dans les six mois. De son côté, le NPD se dit prêt à laisser ces convois de la mort circuler jusqu'en 2025. Pendant encore dix ans!

Franchement, si le NPD cherche à s'élever comme le seul parti en faveur d'une voie de contournement à Lac-Mégantic, je crois qu'il trouvera sur son chemin des députés du Bloc Québécois au Parlement d'Ottawa qui n'hésiteront pas à remettre les pendules à l'heure.

D'ailleurs, ce serait bien dommage que les Québécois n'aient que le NPD à qui s'en remettre pour s'occuper des dossiers qui les préoccupent, puisque le bilan du NPD des cinq dernières années au Québec, et très clairement ici aussi à Sherbrooke, est tout simplement désolant.

Caroline Bouchard

Présidente du conseil exécutif du Bloc Québécois de Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer