Affaires : bâtir de solides réseaux aux États-Unis

Plusieurs entreprises continuent de se préparer à pénétrer le marché américain... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Plusieurs entreprises continuent de se préparer à pénétrer le marché américain en mettant l'accent uniquement sur la douane, la logistique du transport ou les variations du taux de change.

Avec ce qui s'en vient aux États-Unis, surtout avec le prochain gouvernement, qui pourrait très bien être Républicain si on se fie aux sondages actuels, et quand on analyse la montée en flèche du redoutable Donald Trump, il devient plus important que jamais avant d'exporter aux É.-U. de prendre en considération les notions de différences culturelles, de responsabilité sociale en entreprise (RSE) et de connaître l'art de la négociation bien plus que de perdre du temps à ne vouloir seulement comprendre que les aspects techniques de l'exportation.

Les entreprises doivent disposer de codes d'éthiques solides adaptés aux réalités du marché ciblé simplement pour pouvoir soumissionner sur des contrats publics aux É.-U., cette seule notion devrait en faire réfléchir plusieurs sur l'importance de la RSE et de ses ramifications à travers les grandes chartes internationales. Comprendre comment et pourquoi la différence culturelle peut avoir un impact crucial sur un projet d'exportation n'est plus qu'une curiosité, c'est une nécessité.(...).

De nos jours grâce aux miracles de l'informatique et des communications, plusieurs entreprises peuvent facilement s'occuper elles-mêmes des questions de douanes et de logistique. Les nouveaux systèmes mis en place depuis les attentats du 11 septembre facilitent grandement le travail des entreprises en cette matière et plusieurs n'ont même plus recours à l'externe et embauchent des diplômés en logistiques pour faire le travail. Cependant, connaître les meilleures méthodes pour négocier un contrat aux États-Unis, dans les pays du B.R.I.Cs ou en Asie du Sud-Est est crucial et commande une maîtrise parfaite des notions liées aux différences culturelles et des éléments liés à la responsabilité sociale en entreprise. Il ne suffit plus d'exporter, il faut créer une relation forte tant sur le plan humain que communautaire dans le marché ciblé. (...).

Il faut donc s'attendre, du moins aux États-Unis, à ce que les relations politiques et les relations d'affaires solides et engagées vont prendre le dessus sur les simples questions de douanes, de logistique ou d'emballage de produits. Si le gouvernement américain devient plus protectionniste, il sera crucial et fondamental que les entrepreneurs disposent de réseaux sociaux, politiques et culturels solides aux USA (...).

Pierre Harvey

Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer