Liberté d'opinion

Je suis loin de partager l'idéologie de Marine Le Pen, présidente du Front... (La Presse, Érick Labbé)

Agrandir

La Presse, Érick Labbé

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Je suis loin de partager l'idéologie de Marine Le Pen, présidente du Front national, en France, mais de là à ce qu'aucun de nos chefs politiques accepte de la rencontrer, il y a une marge.

C'est très délicat pour la diplomatie québécoise d'agir ainsi devant une personne qui a l'appui de près de 28 % des Français qui ont le droit de vote dans leur pays. Voltaire, le grand penseur français, disait:« Je peux ne pas partager votre opinion, mais je lutterai jusqu'à ma mort pour que vous ayez le droit de la dire ».

Sommes-nous sur le point de glisser vers une société où il faudra dire seulement des mots qui plaisent au statu quo? Pour convaincre une personne dont on ne partage pas les idées, il faut la rencontrer afin de la persuader que les nôtres sont meilleures. C'est là le fardeau de la persuasion! Mais refuser de rencontrer une ou des personnes concernées par un sujet délicat, cela crée le vide diplomatique (...) plutôt qu'au rapprochement mutuel face à une idéologie.

Les Québécois ouvrent habituellement la porte au dialogue (...). N'oublions pas qu'au Québec nous avons connu la loi du cadenas, qui fut abolie par la Cour suprême du Canada en 1957. De grâce, n'y retournons pas.

Réjean Beaudoin, 

Sherbrooke

La Ville de Sherbrooke un peu plus transparente

Le Mouvement Sherbrooke Démocratie tient à relever une initiative fort positive que l'administration municipale a mise en oeuvre récemment, à savoir de rendre public l'ensemble des documents liés aux séances du Conseil municipal.

En effet, depuis maintenant quelques semaines, il est possible de consulter sur une même page web l'intégrale audio de la séance du Conseil, le montage vidéo de la séance (l'émission diffusée à MATv), l'ordre du jour, le procès-verbal, et surtout tous les documents de référence des sujets traités.

Ce document en format PDF contient souvent plus de 500 pages d'informations de toute sorte, à propos des décisions du Conseil, mais aussi d'autres comités (ex.: les comités consultatifs d'urbanisme des arrondissements). Bref, après plusieurs demandes répétées au fil des ans, les citoyens, les journalistes, les organismes, les gens d'affaires, etc., ont maintenant tous accès à l'ensemble des décisions que prennent nos élus, avec une panoplie de détails pour en faciliter la compréhension.

C'est un pas dans la bonne direction, qu'il valait la peine de souligner.

Vincent Beaucher, 

Mouvement Sherbrooke Démocratie

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer