Appel à toutes pour se faire entendre!

Voilà le thème de la Journée internationale de la femme 2016, qui se déroulait... (Le Soleil, Yan Doublet,)

Agrandir

Le Soleil, Yan Doublet,

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Point de vue
La Tribune

Voilà le thème de la Journée internationale de la femme 2016, qui se déroulait hier. Cependant, la lutte pour les droits des femmes, c'est toute l'année! Ce n'est pas normal qu'au Québec six femmes sur dix soient payées au salaire minimum. Que pour les mêmes métiers où les femmes sont fort présentes, une femme gagne moins qu'un homme. L'an dernier, la présence de femmes à l'Assemblée nationale a connu une baisse de 5 %.

Aussi, en 2010, celles-ci passaient environ 50 heures à s'occuper des enfants. Ce chiffre correspond au double du temps que les hommes vouent à leurs enfants. Soixante-quinze ans après l'obtention du droit de vote, de nombreux défis restent à relever. Les femmes s'impliquent dans les lieux de pouvoir, mais elles se retrouvent minoritaires. Il faut continuer de lutter contre toutes formes de violence faites aux femmes.

Le rôle traditionnel de l'homme dans les familles semble se modifier au fil du temps avec les jeunes couples. J'espère que d'ici quelques années, la loi sur l'équité salariale sera appliquée dans tous les métiers. Aussi, que les employeurs feront preuve d'ouverture à la conciliation travail-famille, que les femmes seront reconnues à leur juste valeur dans les postes décisionnels et qu'elles profiteront d'une plus grande égalité d'accès aux possibilités d'avancement surtout celles liées aux métiers non traditionnels.

Soulignons cette journée afin de prendre conscience de la valeur de chacune d'entre nous et de la nécessité de notre présence dans l'espace public!

Cassandra Duquette (14 ans)

Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer