La COP21 se déplace à Vancouver

ÉDITORIAL / Le premier ministre Justin Trudeau rencontrera ses homologues des... (Photo archives, Le Soleil)

Agrandir

Photo archives, Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

ÉDITORIAL / Le premier ministre Justin Trudeau rencontrera ses homologues des provinces, jeudi prochain à Vancouver, pour discuter des suites à donner à la Conférence de Paris sur les changements climatiques. C'est une rencontre importante : les participants à la COP21 ont insisté sur l'urgence d'agir lorsqu'ils ont accepté d'apposer leur signature à l'accord, conclu entre 195 pays, qui vise à contenir le réchauffement « bien en deçà de 2 degrés ». Plus on attend, plus cela coûtera cher! Outre les efforts ici et dans les pays industrialisés, des sommes énormes devront être investies pour aider les pays en voie de développement à réduire leurs émissions et à s'adapter aux changements climatiques. Rien de moins que 100 milliards $ par année à compter de 2020!

L'invitation lancée par Justin Trudeau à ses homologues des provinces donne une bonne idée de la tournure que le premier ministre veut donner à la discussion : « La rencontre portera sur les moyens efficaces de s'adapter au changement climatique, de réduire les émissions de gaz à effet de serre et de saisir les occasions que présente une économie faiblement carbonée pour créer des emplois bien rémunérés et durables. Les premiers ministres envisageront tous les moyens politiques à leur disposition pour s'assurer que le Canada puisse profiter de la demande importante de savoir-faire dans le contexte d'une économie propre croissante ».

L'objectif de Justin Trudeau est d'amener tous les acteurs à identifier les bons côtés de ce défi planétaire, au lieu de n'y voir que les sacrifices à faire.

Pourquoi tenir cette rencontre à Vancouver? Sans doute un peu parce que la Colombie-Britannique est très sensible aux enjeux environnementaux. Mais surtout parce que M. Trudeau y aura prononcé, la veille, le discours thème de la conférence Globe 2016, qui réunira 2000 chefs de gouvernements et d'entreprises d'une cinquantaine de pays, venus discuter d'innovation et de développement durable. La rencontre des premiers ministres se tiendra donc dans un contexte favorable à la cause environnementale... et au développement économique. Philippe Couillard a envoyé le même message il y a deux semaines, au colloque de l'Association québécoise de la production d'énergie renouvelable : il y a des belles opportunités d'affaires pour les pays qui prendront les devants dans le développement durable.

Si les intentions sont sincères, elles devront quand même passer le test de la réalité. Les déclarations récentes de Justin Trudeau sur le projet Énergie Est, par exemple, donnent à penser que le premier ministre estime qu'il est de son devoir de faciliter la vente des ressources naturelles du pays à l'étranger. Donc du pétrole des sables bitumineux! Le premier défi est de voir s'il est possible de réconcilier un tel projet avec la cible de réduction établie à Paris. Si cela est mathématiquement impossible, il ne sert à rien d'ergoter sur la sécurité de ce pipeline par rapport aux autres moyens de transport.

Pour les experts, un réchauffement maximum de 2 degrés est à la limite de ce qu'il faut atteindre pour conserver notre capacité d'adaptation d'ici la fin du siècle. Et pour les mêmes experts, cela implique de laisser une part importante des carburants fossiles dans le sol.

La plupart des pays producteurs de pétrole, dont nous sommes, ont probablement compris que la domination des hydrocarbures prendra fin au cours des prochaines décennies. Ils se sont donc lancés dans une course contre la montre pour en écouler le plus possible et même à rabais, avant que les sources alternatives d'énergie n'occupent une plus grande part du marché. Autrement, quelle serait l'urgence de bâtir un nouvel oléoduc pour transporter le pétrole des sables bitumineux, alors qu'on en vend déjà près de 700 millions de barils par année?

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer