Un faux pas

ÉDITORIAL / S'il voulait vraiment attirer l'attention, le coup est réussi. Le... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Maurice Cloutier</p>

(SHERBROOKE) ÉDITORIAL / S'il voulait vraiment attirer l'attention, le coup est réussi. Le Regroupement des élus municipaux indépendants (RÉMI), fondé depuis un mois à peine, propose rien de moins que l'abandon du choix d'un maire par suffrage universel.

La fondatrice du regroupement, la conseillère Sylvie Goneau, a formulé cette recommandation hier en commission parlementaire à Québec, dans le cadre de l'étude du projet de loi 83 qui aborde diverses questions liées au financement politique.

« À plus long terme, le RÉMI, pour la démocratie, recommande de réviser complètement le mode de désignation des maires, afin de transformer la désignation au suffrage universel par une élection par les pairs. De notre point de vue, ceci est nécessaire afin d'adapter le mode de désignation des maires à la vie parlementaire », peut-on lire dans le mémoire déposé par la nouvelle organisation, selon le quotidien Le Droit.

On se souviendra que plusieurs élus sherbrookois, dont David Price

et Chantal L'Espérance, avaient assisté à la fondation du regroupement en janvier dernier. Depuis, une assemblée d'information a également eu lieu le 12 février dernier dans l'arrondissement de Lennoxville.

Avec le RÉMI, les élus indépendants veulent se donner une voix forte auprès du gouvernement provincial afin de modifier les lois ou certains règlements et éliminer les iniquités grandissantes entre les élus indépendants et ceux issus des partis politiques.

Le RÉMI est une réaction normale et valable des élus indépendants pour se faire entendre. Cependant, l'organisation vient de faire un faux pas en avançant que le maire d'une ville ou d'une municipalité devrait éventuellement être choisi par les conseillers élus.

Cette approche n'a aucun sens. Le maire n'est pas un président d'assemblée choisi par ses collègues. Un maire doit être choisi par la population de la ville qu'il veut représenter. Les électeurs ont actuellement le pouvoir de choisir le candidat qu'il préfère à la mairie en fonction, de son programme, de sa personnalité et de sa vision d'avenir pour la communauté. Il doit en rester ainsi.

Ce n'est pas en retirant aux électeurs le choix direct de leur maire qu'on fera un pas vers une plus grande démocratie municipale. Pourtant, le RÉMI se plaît à dire qu'il défend la démocratie municipale. Le RÉMI devrait délaisser cette proposition.

Par ailleurs, une autre proposition du RÉMI est nettement plus intéressante. Il est suggéré que la loi permette à un élu indépendant de présenter sa candidature à la mairie d'une municipalité en inscrivant un colistier au poste de conseiller. Il est vrai que cette possibilité inciterait des élus indépendants à tenter leur chance à la mairie sans risquer de mettre un terme à leur engagement au sein de la communauté dans l'éventualité d'une défaite à la mairie.

À Sherbrooke, le parti du maire Bernard Sévigny a gagné du terrain aux dernières élections et attiré dans ses rangs des élus indépendants. La grande question est de savoir si les indépendants en place auront une stratégie commune en vue des élections de novembre 2017.

Des beaux profits

Hydro-Québec a dévoilé hier un profit net de plus de 3 milliards de dollars pour l'exercice 2015, juste un peu moins qu'en 2014. La faiblesse du dollar canadien a amélioré la rentabilité des ventes aux États-Unis. Par ailleurs, le gouvernement a reçu dans ses coffres

2,4 milliards dans la dernière année.

Cette bonne performance d'Hydro-Québec favorise le gouvernement qui veut annoncer de nouveaux investissements publics dans le prochain budget. Cependant, le revers de ces profits est la hausse importante des tarifs pour les consommateurs au cours des dernières années et l'augmentation du nombre de clients qui peinent à régler leur facture d'électricité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer