Nous pouvons faire plus pour éradiquer le cancer

L'année 2016 vient à peine de débuter que plusieurs personnalités publiques... (Archives, La Presse)

Agrandir

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'année 2016 vient à peine de débuter que plusieurs personnalités publiques sont déjà disparues, malheureusement emportées par le cancer. L'an dernier, ce sont 20 900 Québécois qui sont décédés du cancer et 50 000 personnes qui ont reçu un diagnostic. On le constate tous les jours : le cancer touche beaucoup trop de personnes. La Journée mondiale contre le cancer, qui avait lieu jeudi, vise à mobiliser les gens individuellement et collectivement. Elle nous amène à nous demander ce que pouvons-nous faire contre le cancer (...).

Chaque jour, la Société canadienne du cancer (SCC) travaille afin que tous se réunissent, citoyens, élus, donateurs et bénévoles, autour des personnes atteintes et de leurs proches pour qu'ensemble nous puissions sauver plus de vies. Le leadership et les actions de la SCC sont rendus possibles grâce à 30 000 bénévoles et 300 000 donateurs. Dans mon cas, j'ai choisi d'être sur la ligne de départ à l'un des 88 Relais pour la vie qui auront lieu en mai et juin aux quatre coins du Québec. Chacun d'entre nous peut trouver sa façon de faire une différence et de faire avancer les choses : donner du temps, de l'argent, appuyer des revendications, acheter des jonquilles, soutenir une personne atteinte de cancer et ses proches.

L'impact de tous ces efforts se fait déjà sentir : grâce aux millions de dollars investis en recherche, le taux de survie est passé d'environ 25 % dans les années 1940 à plus de 60 % aujourd'hui. La SCC a l'ambitieux objectif de faire passer le taux de survie à 80 %. Cet automne, l'adoption de la loi visant à renforcer la lutte contre le tabagisme, pour laquelle la SCC milite depuis plusieurs années, permettra de prévenir des milliers de cas de cancer.

Récemment, dans son discours sur l'état de l'Union, le président Obama a annoncé un nouvel effort national pour faire des États-Unis le pays qui éradiquera le cancer une fois pour toutes. Au Québec, on estime que, d'ici 15 ans, il y aura 35 % plus de cas de cancer. Nous devons faire plus : plus de recherche, plus de prévention, plus de soutien. Ensemble, sauvons plus de vies!

Josée Loignon, directrice

Bureau régional de l'Estrie, SCC

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer