Inégalités : l'urgence d'agir

D'après l'organisme Oxfam international, 62 « mégamilliardaires » possèdent... (Archives, La Presse)

Agrandir

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

D'après l'organisme Oxfam international, 62 « mégamilliardaires » possèdent autant de biens que 50 pour cent de tous les pauvres de la famille mondiale, soit environ 3,5 milliards de personnes, c'est-à-dire qu'il y a un super-milliardaire pour chaque tranche de 56,4 millions de pauvres de la planète.

Pour un village dit global, c'est loin d'être une réussite peut-on dire. Et à ceci, il faut ajouter le fait que certains de ces ultra-riches possèdent près de 7500 milliards de dollars qui reposent dans des paradis fiscaux afin d'éviter de verser des taxes ou des impôts dans leur propre pays. Et ces riches sont tellement opulents, qu'ils commencent à s'appauvrir, ce qui confirme une maxime du regretté président des États-Unis, John F. Kennedy, qui disait que « Si une société libre ne peut pas aider sa majorité de pauvres, elle ne pourra pas sauver sa minorité de riches ». Un virage est nécessaire. Notre société ne peut plus continuer ainsi. Il faut relancer le véritable partage entre les membres de la famille humaine, sinon il faudra commencer à craindre pour notre avenir.

La situation, depuis la mise en place d'internet et de ses dérivés, se détériore de plus en plus.

La démocratie perd des points, l'écart entre les riches et les pauvres s'élargit sévèrement, notre environnement respire de plus en plus difficilement, les fraudes se multiplient et le terrorisme progresse... Cette réalité ne devrait pas exister dans la société actuelle qui est, par surcroît, la plus instruite depuis l'avènement du genre humain sur terre. (...). De grâce, dépêchons-nous d'agir.

Réjean Beaudoin, Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer