Pour une sécurité accrue des piétons et cyclistes

Le Mouvement Sherbrooke Démocratie (MSD) est très heureux de savoir que la... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Mouvement Sherbrooke Démocratie (MSD) est très heureux de savoir que la Ville de Sherbrooke reconnaît finalement le besoin d'améliorer la sécurité des piétons et des cyclistes aux intersections. Si ce nesont que 11 intersections dont les feux seront reconfigurés dans un premier temps, nous sommes d'avis qu'il s'agit là d'un pas dans la bonne direction.

Rappelons que depuis plusieurs mois, le MSD revient ponctuellement sur la scène publique et lors de réunions du conseil municipal sur le dossier de la sécurité des cyclistes et piétons. À l'origine de notre démarche, c'est une consultation publique sur les réseaux sociaux qui nous a permis de remettre aux élus une liste de plus de 50 intersections et passages piétonniers jugés dangereux par les citoyens. (...).

Il est impératif que la Ville poursuive le travail d'amélioration et qu'elle invite formellement le ministère des Transports à faire de même en ce qui a trait à ses installations sur le territoire sherbrookois. (...). Aussi, la synchronisation des feux pour les piétons et ceux des automobilistes doit être revue pour permettre réellement à tous d'emprunter la rue de façon sécuritaire (...). Finalement, le réseau cyclable en milieu urbain doit connaître une révision et une croissance réfléchies et efficientes.

Terminons en soulignant que le Plan directeur du transport actif, dévoilé récemment, contient plusieurs éléments intéressants; il reste à voir si la volonté politique et les moyens financiers seront au rendez-vous pour les concrétiser.

Vincent Beaucher, co-porte-parole du MSD

Pourquoi blâmer les riverains?

Je suis pleinement d'accord avec M. André Chamberland (« Pourquoi une bande riveraine de 5 mètres? » La Tribune 14 décembre) au sujet de la protection des berges. Malgré le rejet de huit milliards de litres d'eaux usées dans le St-Laurent, à l'automne, et des centaines de villes et villages qui font de même en catimini, avec l'approbation du ministère de l'Environnement, et des travaux municipaux qui envasent fossés, ruisseaux et plans d'eau (...), on tape pourtant à qui mieux mieux sur les propriétaires riverains. ...). De plus, l'incapacité à trouver les budgets nécessaires pour développer des correctifs adéquats, les pressions de groupes écolos-intégristes (...) et les fonctionnaires qui, souvent, n'ont qu'une formation livresque, font fréquemment plier les conseils municipaux. ...). Voilà une partie de la réponse à vos questionnements M. Chamberland.

Christian Girouard, ex-conseiller municipal

Ex-vice-président Association de nautisme, pêche et protection du lac Bowker

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer