Faire le plein sans se faire remplir

ÉDITORIAL / L'essence est un sujet explosif à Sherbrooke. Son prix est la... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Maurice Cloutier</p>

(SHERBROOKE) ÉDITORIAL / L'essence est un sujet explosif à Sherbrooke. Son prix est la plupart du temps plus élevé que dans les régions voisines. La Régie de l'énergie l'a confirmé récemment. La taille des stations locales est trop petite pour favoriser une concurrence plus vive. Tout cela quelques années après le démantèlement d'un cartel de l'essence.

La grande chaîne américaine Costco est souvent perçue comme une solution pour faire baisser les prix à la pompe. Du moins sa politique de prix très bas et de faible marge de profit sur chaque litre vendu a un effet sur le marché environnant. Le cas de Drummondville est patent. Costco devient, pour plusieurs, le seul défenseur des consommateurs contre des pétrolières trop gourmandes.

Et que veut faire Costco du côté de Sherbrooke? La multinationale veut revamper son offre commerciale en construisant un magasin-entrepôt plus grand avec justement une série de pompes à essence. Un promoteur a même un terrain qui intéresse Costco au Plateau Saint-Joseph. L'affaire est réglée pour certains.

Pas tout à fait.

Le terrain convoité par Costco, voisin du Centre de foires, ne fait pas partie totalement de la première zone commerciale délimitée au Plateau Saint-Joseph dans le schéma d'aménagement de la Ville. Veut-on un Costco à tout prix le plus vite possible, sans se poser la moindre question sur tout ce qui viendra avec? Si c'est le cas, il suffit aux élus sherbrookois de revenir sur leur propre engagement de ne pas permettre une extension de la zone commerciale aussi longtemps que 75 pour cent de la superficie déjà disponible ne serait pas construite et de demander une modification au schéma auprès du ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau.

Il existe déjà dans le périmètre actuel de la zone commerciale un terrain suffisamment grand pour répondre aux besoins du géant sans faire un changement au schéma d'aménagement et piétiner les engagements passés des élus. Mais le terrain en question, plus accidenté et un peu moins intéressant, n'est pas le premier choix du géant américain qui a fait connaître discrètement ses préférences aux autorités municipales.

Qui de Costco ou de la Ville pliera? Quels sont les effets chez les élus d'une campagne publique en faveur d'un nouveau Costco? Le géant n'a même pas encore soumis la moindre demande officielle qu'il faudrait presque lui dérouler le tapis rouge. C'est bien beau de faire le plein à quelques sous de moins le litre, mais il ne faut pas se faire remplir.

La localisation actuelle du Costco est intéressante du point de vue commercial, car elle permet aux consommateurs de la grande région de l'Estrie de se rendre sur la principale artère commerciale de la ville, ce qui peut les inciter à se rendre dans des restaurants ou d'autres commerces. L'ajout d'un Costco au Plateau Saint-Joseph peut avoir l'effet néfaste de confiner à ce seul endroit le déplacement à Sherbrooke de plusieurs consommateurs. Surtout s'il fallait ajouter près du futur Costco quelques nouveaux restaurants.

Le déménagement de Costco n'est pas une urgence. Cela serait encore plus vrai si la Régie de l'énergie et le gouvernement canadien étaient plus vigilants à l'endroit des prix pratiqués par les pétrolières et des marges de profit. C'est rendu qu'il faut se fier à une stratégie commerciale d'un géant comme Costco pour avoir des prix plus bas sur l'essence.

La grande urgence des élus sera de faire accepter une hausse du compte de taxes de l'ordre de quatre à cinq pour cent, lors de l'adoption du prochain budget. Cette hausse appréhendée est trop forte et représente bien plus dans les poches du contribuable que le fameux Costco. On y reviendra.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer