• La Tribune > 
  • Opinions 
  • > Offrir les soins palliatifs à toutes les personnes en fin de vie 

Offrir les soins palliatifs à toutes les personnes en fin de vie

Monsieur Gaétan Barrette,Ministre de la Santé... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

Monsieur Gaétan Barrette,
Ministre de la Santé
et des Services sociaux

Tout au long de ma carrière d'infirmière, j'ai côtoyé la mort. Aujourd'hui retraitée, je me retrouve avec une maladie de non-retour, soit la SLA (sclérose latérale amyotrophique). Présentement, tel qu'élaboré dans le plan de développement de soins palliatifs et de fin de vie 2015-2020 pour une meilleure qualité de vie, vous, monsieur le ministre, cherchez à rendre les SPFV (soins palliatifs de fin de vie) accessibles à tous les Québécois en fin de vie, et ça, peu importe la maladie. Quand le fardeau de mes soins deviendra trop lourd pour ma famille, j'aurais aimé séjourner dans une maison de soins palliatifs de chez nous. Hélas, la Maison Aube-Lumière, en Estrie, a ses restrictions. Cependant, monsieur, ne serait-il pas plus juste et équitable qu'une maison de soins palliatifs élargisse ses horizons pour y accueillir tous les mourants, sans exception, sans discrimination?

D'abord, la Maison Aube-Lumière a pour mission d'accueillir les gens atteints de cancer en phase terminale, de les soigner et de donner du support à leurs proches. Incontestablement, les intervenants et les bénévoles y font un excellent travail. Rien n'empêche d'apporter un changement pour améliorer leur mission. D'après la CSFVQC (Coalition pour des soins de fin de vie de qualité du Canada), seulement quinze à trente pour cent des mourants au Canada ont accès aux soins palliatifs. Avec les maisons comme Aube-Lumière qui sélectionnent une catégorie de malades, les autres sont dépourvus d'un accès aux soins palliatifs. J'estime que la personne atteinte de cancer est plus susceptible de recevoir des soins de fin de vie qu'une personne atteinte d'une autre maladie. Selon moi, c'est une injustice! Deuxièmement, il faut considérer les maladies qui affligent les mourants.

Selon les statistiques du ministère de la Santé et des Services sociaux, le cancer est la cause d'approximativement le tiers des décès au Québec. Or donc, la majorité des décès est issue d'un ensemble d'autres maladies et les personnes atteintes ne sont pas admissibles aux soins palliatifs de la Maison Aube Lumière. À mon avis, Aube-Lumière agit de façon discriminatoire envers le plus grand nombre de personnes en fin de vie. En effet, un groupe élite sera chanceux et bénéficiera de leurs bons soins. Ne serait-il pas plus équitable de la part de cet établissement d'accueillir toutes personnes en fin de vie, nonobstant les maladies qui affligent ces personnes? Troisièmement, la Maison Aube-Lumière reçoit 45 pour cent de son budget annuel du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec. En effet, près d'un million de dollars provenant des contribuables sont généreusement offerts à cet organisme annuellement!

Alors le public défraye le privé. Le privé choisit qui au public de ses donateurs il fera bénéficier. Il me paraît important que tous les contribuables puissent être considérés comme des bénéficiaires potentiels de cet établissement. En somme, ma position est catégorique : la Maison Aube-Lumière en Estrie doit offrir ses services à tous les gens en fin de vie, peu importe la maladie. Il faut tout mettre en oeuvre pour que chaque Québécois en fin de vie soit traité de façon égalitaire dans tous les centres de soins palliatifs. Monsieur, en lien avec le beau travail que vous faites pour améliorer la fin de vie de tous les Québécois, ne trouvez-vous pas indispensable qu'un centre comme Aube-Lumière démontre plus d'ouverture à accueillir les mourants atteints d'autres maladies que le cancer?

Suzanne Nadeau-Whissell

Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer