Un atout important

Tous les dossiers importants à Sherbrooke et dans la région ne se règleront pas... (La Presse Canadienne)

Agrandir

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Maurice Cloutier</p>

(SHERBROOKE) Tous les dossiers importants à Sherbrooke et dans la région ne se règleront pas d'un coup de baguette magique demain matin, mais Sherbrooke a maintenant un atout important dans son jeu pour sensibiliser le gouvernement fédéral à des enjeux sociaux et économiques prioritaires.

En devenant hier ministre du Développement international et de la Francophonie du Canada, Marie-Claude Bibeau s'installe au coeur du pouvoir à Ottawa autour d'une table de 30 ministres. Il y a plus de vingt ans que Sherbrooke n'avait pas eu un ministre à Ottawa. Jean Charest fut le dernier au poste de ministre de l'Environnement au sein d'un gouvernement conservateur.

Mme Bibeau n'a pas le pouvoir de déverser des millions dans sa région. On ne doit pas avoir des attentes de cette nature. Elle peut toutefois s'assurer que la région est traitée équitablement et obtient à tout le moins sa juste part des investissements fédéraux. Elle aura un accès privilégié à tous ses collègues lorsque viendra le temps de prendre la défense d'un dossier, tantôt pour les producteurs laitiers, nombreux dans sa circonscription, tantôt pour le décollage des vols commerciaux à l'aéroport de Sherbrooke.

Même si le maire de Sherbrooke et conjoint de la ministre, Bernard Sévigny, a demandé un avis juridique et souhaite éviter toute situation potentiellement explosive sur le plan éthique dans la gestion des dossiers locaux, il n'en demeure pas moins que Sherbrooke et la grande région se trouvent dans une position-clé.

C'est tout un contraste par rapport aux dernières années du régime conservateur. Faut-il rappeler que le maire de Sherbrooke avait subi un terrible affront lors de l'ouverture officielle des Jeux du Canada? L'ancien premier ministre Stephen Harper n'avait même pas accordé cinq minutes au maire Sévigny pour un entretien privé, dans le cadre de sa visite. Sherbrooke avait pourtant mobilisé la population et investit des millions pour accueillir le pays pour ces jeux.

Parlant de jeux, Sherbrooke aura sûrement une oreille attentive de la nouvelle ministre fédérale de la Francophonie si jamais elle obtient la présentation des Jeux de la francophonie 2021. Un comité d'experts est à Sherbrooke ce week-end pour évaluer la candidature locale, après avoir visité plus tôt cette semaine Moncton, autre ville canadienne en lice. Bien sûr, d'ici le choix du site des jeux, Mme Bibeau ne fera rien qui la placerait en conflit d'intérêts. Même si elle est une verte recrue à Ottawa et élue députée de Compton-Stanstead depuis moins de vingt jours, il y a des pièges faciles à éviter. Mais après le choix du site, si Sherbrooke gagne la course, ce sera une histoire bien différente.

Ayant travaillé plus jeune à l'Agence canadienne de développement international (ACDI), la ministre du Développement international voudra très certainement corriger des erreurs commises par le gouvernement conservateur. Ce dernier a souvent coupé dans l'aide internationale.

En dépit de sa feuille de route à l'ACDI et dans le monde des affaires ainsi que de sa grande détermination, la nomination de Mme  Bibeau a également été favorisée par la volonté claire de Justin Trudeau d'inclure plusieurs nouveaux visages dans son premier conseil des ministres. Denis Paradis, son expérimenté collègue et voisin de comté, l'a vraisemblablement bien accepté.

Plus globalement, M. Trudeau a réussi plusieurs coups d'éclat dans la composition de son conseil des ministres. Il a aussi réussi à faire de l'assermentation du nouveau conseil des ministres une fête. Pour affirmer une volonté de changement, c'était réussi. Il faudra voir si cette fraîcheur aura encore autant de place dans l'exercice du pouvoir au quotidien.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer