Les femmes encore sous-représentées en politique

Les femmes ont obtenu le droit de vote au Canada en 1918 et d'éligibilité à... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

Les femmes ont obtenu le droit de vote au Canada en 1918 et d'éligibilité à titre de candidates en 1920. Or, 95 ans plus tard, elles n'occupent que 25 % des sièges à la Chambre des communes, plaçant le Canada au 46e rang au palmarès mondial derrière la Suède (5e), le Mexique (16e) et l'Irak (43e).

Que font les chefs de partis pour régler cette iniquité?

Plusieurs études, dont fait état Manon Tremblay, politologue réputée de l'Université d'Ottawa, dans son livre 100 questions sur les femmes et la politique, démontrent que ce sont les partis politiques qui détiennent la solution à la sous-représentation des femmes dans les parlements car l'électorat n'est pas sexiste. En effet, ceux-ci ne sélectionnent pas suffisamment de femmes ou bien celles qui le sont ont peu de chances d'être élues étant dans des circonscriptions « non gagnables ». Plusieurs partis politiques se donnent des cibles dans la plupart des cas non contraignantes puisqu'elles ne sont pas inscrites dans leurs statuts.

En 2015, il est grand temps que cela change et que chaque parti prenne les mesures qui s'imposent pour obtenir la parité femme-homme parmi ses candidatures aux élections fédérales du 19 octobre prochain. Les femmes compétentes sont légion si l'on sait où les chercher, c'est-à-dire dans leurs réseaux.

À l'occasion de la présente campagne électorale, le Groupe Femmes, Politique et Démocratie, organisme non partisan d'éducation à l'engagement citoyen, exhorte les chefs des partis politiques fédéraux à faire preuve d'une réelle volonté politique pour régler dès maintenant la déplorable sous-représentation des femmes au Parlement fédéral.

Est-il trop tard pour vous présenter devant l'électorat avec une équipe composée à parts égales de femmes et d'hommes tout aussi dynamiques les unes que les autres? Certains partis s'en approchent déjà.

Nous vous y encourageons fortement et nous suivrons avec grand intérêt les efforts concrets que vous et votre parti mettrez en oeuvre pour atteindre la juste représentation des citoyennes et des citoyens du Canada.

Micheline Paradis, présidente

Groupe Femmes, Politique et Démocratie

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer