Médecine de brousse

Il y a quelques années, à la suite de problèmes de santé, mon médecin de... (Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jocelyn Riendeau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

Il y a quelques années, à la suite de problèmes de santé, mon médecin de famille a demandé à ce que je subisse une coloscopie. J'ai attendu 14 mois avant de pouvoir passer cet examen. Résultat je me suis retrouvé avec un cancer du côlon.

Je demeure à Sherbrooke, une ville qui a la réputation d'être un exemple de la qualité des soins de santé au Québec.

Pourtant après m'être occupé de ma santé auprès de mon médecin de famille depuis plus de 30 ans, il aura fallu 14 mois avant de subir une coloscopie et deux de plus avant de me faire retirer une tumeur cancéreuse. Mon exemple en est un qui doit malheureusement se produire ailleurs.

Il y a quelque chose de fondamentalement déficient et même de ridicule dans cette médecine de brousse qui nous est offerte. Cela dans une province qui, pourtant, investit la moitié de son budget dans le domaine de la santé.

Jean Chenay

Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer