• La Tribune > 
  • Opinions 
  • > Contre l'abolition du stationnement payant à North Hatley 

Contre l'abolition du stationnement payant à North Hatley

À la suite de la réunion du conseil municipal du 4 mai à North Hatley, j'ai... (Imacom, Julien Chamberland)

Agrandir

Imacom, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Tribune

À la suite de la réunion du conseil municipal du 4 mai à North Hatley, j'ai réfléchi et décidé de remettre ma démission comme conseiller municipal, en date du 12 mai.

Lors de cette réunion, le conseil municipal a pris la décision d'abolir le stationnement payant et, sans doute, le poste de préposé au stationnement, ce qui représente un tournant majeur dans les politiques de la ville. Cette décision a été prise avant même que le processus de consultation avec le Comité d'urbanisme et de planification (CCUP), les résidants et les constituants majeurs, tels que Stephen Piercy, propriétaire de la marina, n'ait été terminé. Je crois que nos coûts pour le pavage, l'éclairage, les postes de paiement, etc. se sont élevés à plus de 200 000 $ et que le coût de l'expropriation des terrains était probablement encore plus que cela. Présentement, les coûts annuels pour le déneigement, le balayage au printemps, l'éclairage, etc. sont déjà assumés par les contribuables. Pendant 48 ans, j'ai dirigé maints projets de campagne de financement et, avec l'aide autant physique que financière d'amis et de la communauté, j'ai vu à la concrétisation de ces projets. Les collectes de fonds annuelles des cinq dernières années, entre autres (...) le déjeuner «pancakes», la course de la Fête des Mères, la vente de garage et la soirée méchoui ont généré des bénéfices annuels de 20 000 $ à 25 000 $. Il y a trois ans, j'ai participé à la collecte de 60 000 $ pour l'achat de la propriété des terrains de tennis. Malheureusement, je ne peux continuer à donner de mon temps à de telles activités, alors que le conseil municipal se permet de renoncer à des revenus nets de 25 000 $ à 30 000 $. Payer 1 $ pour une heure ou 5 $ par jour de stationnement pour visiter un des plus beaux villages du Québec n'est pas prohibitif! ...). Je tiens à remercier le conseiller Normand Jolicoeur d'avoir soutenu mon opposition au stationnement gratuit. Je tiens à remercier également les citoyens qui ont soutenu sans cesse mes efforts pour faire de notre communauté un endroit meilleur (...) et les électeurs qui ont eu confiance en moi au cours de mes quatre mandats comme conseiller municipal.

Michael Munkittrick

North Hatley

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer