Les paroles en l'air de Justin Trudeau

Justin Trudeau... (IMACOM, Julien Chamberland)

Agrandir

Justin Trudeau

IMACOM, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

Comme députés fédéraux de l'Estrie, nous avons été étonnés de lire les propos de Justin Trudeau dans La Tribune de vendredi. Le chef libéral refuse de s'engager pour l'aéroport de Sherbrooke. C'est désolant.

L'aéroport de Sherbrooke représente un pôle extraordinaire pour le développement de notre région. Il s'agit d'un projet phare pour le développement économique, la création d'emplois pour la classe moyenne et la consolidation de notre place comme région touristique incontournable. Les gens de la région veulent qu'on travaille dans ce sens, et c'est ce que l'on fait comme députés du NPD.

Depuis plus de trois ans, nous travaillons à faire avancer les divers dossiers de notre région, dont celui - prioritaire - de l'aéroport, en collaboration avec les municipalités, les organismes, les citoyens et les entreprises.

Lorsqu'on lit attentivement les propos du chef du Parti libéral du Canada, on se rend compte, comme à l'habitude, qu'il n'a pas de plan concret, qu'il n'a pas l'expérience et le leadership pour représenter les Canadiens et encore moins les gens de notre région.

Lorsque, comme députés néo-démocrates de Sherbrooke et de Compton-Stanstead, nous nous levons à la Chambre des communes pour chauffer la ministre des Transports et exiger que notre aéroport puisse accueillir des vols commerciaux, nous prenons une position claire basée sur la réalité des gens d'ici.

Quand Justin Trudeau débarque d'Ottawa pour venir dire aux Sherbrookois que ça prend une voix forte, mais que du même souffle il refuse de s'engager, ça veut dire ce que ça veut dire : une voix forte pour la région n'est pas celle du Parti libéral de Justin Trudeau.

Justin Trudeau a le culot de penser qu'il peut hériter du pouvoir même s'il n'a rien à proposer aux Sherbrookois. Il n'est pas sérieux.

De notre côté, nous sommes fiers d'avoir l'appui de notre chef Tom Mulcair dans le dossier de l'aéroport. Seul le chef du NPD a l'expérience qu'il faut pour remplacer Stephen Harper dans le poste de premier ministre du Canada. Vous pouvez compter sur nous pour être la voix forte dont l'Estrie a besoin à la Chambre des communes.

Pierre-Luc Dusseault

Député fédéral de Sherbrooke

Jean Rousseau

Député fédéral de Compton-Stanstead

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer