Des propos réducteurs et politiquement corrects

Depuis plusieurs années, j'envoie systématiquement à la poubelle les longues... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

Depuis plusieurs années, j'envoie systématiquement à la poubelle les longues tirades contre les musulmans transmis par internet. (...). Même si je suis un humaniste non croyant, je ne suis donc pas un anti-islamiste ni un intolérant. Je connais trop bien le cheminement intellectuel et culturel des humains.

Pourtant, dans la situation précise que nous vivons sur la planète ces jours-ci, je pense que le fait d'attribuer la violence à quelques individus «barbares» (trois en fait), est très réducteur et se confine beaucoup trop dans le politiquement correct.

Comment se fait-il alors que les talibans (ils ne sont pas juste deux fous) risquent de reprendre le pouvoir en Afghanistan et même au Pakistan? Comment se fait-il que le Mali demeure aux prises avec des fondamentalistes musulmans qui arrivent de la Libye et d'ailleurs et qui se battent avec des armes fournies par les Américains? Comment se fait-il qu'on fouette en Arabie Saoudite (...) parce que quelqu'un a égratigné Mahomet? Comment se fait-il que Boko Haram sème la terreur au Nigéria et menace de le faire dans les pays avoisinants? Leurs méfaits sont connus, surtout contre les femmes. Il y a quelques jours, ils ont habillé une petite fille de 10 ans pour la faire sauter en pleine foule. Comment se fait-il qu'un grand nombre de musulmans, quand ils arrivent dans un pays, veuillent imposer la charia? ...)?

Combien y a-t-il eu de morts en Irak, en Syrie et autres pays environnants, à cause de la guerre entre sunnites et chiites? Les mêmes comportements peuvent se vérifier au Sénégal, en Mauritanie, en Algérie, au Soudan, au Congo, etc. Sans compter les milliers de «fous» de l'«État islamique» qui font des ravages très coûteux en vies humaines et qui sont devenus tellement puissants et bien armés que les grandes puissances se contentent de les bombarder à distance. Et que pensez-vous des manifestations des derniers jours contre Charlie Hebdo dans à peu près toutes les capitales de pays musulmans? Les manifestants sont-ils du côté des caricaturistes ou des tueurs...?

Trois fous à Paris, deux au Canada, qu'on veut nous faire croire. Je pense plutôt que la «barbarie» ne se concentre pas dans ces cinq personnes, mais qu'elle pousse abondamment dans une terre idéologique fertile, très fertile. (...).

Gaston Michaud

Racine

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer