Le Bloc a toujours sa pertinence

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

Force est de constater que depuis que le Bloc québécois n'est plus à Ottawa, les intérêts généraux des Québécois ne sont plus défendus laissant place aux abus de pouvoir de toutes sortes au détriment des valeurs fondamentales québécoises.

La défense nationale : le gouvernement du Canada dépense près de 4,5 milliard de dollars par année pour financer une armée offensive qui détruit des territoires étrangers et dont les intérêts réels ne sont pas divulgués - cet argent devrait servir à promouvoir des valeurs de paix dans le monde et revenir au mandat initial qui consistait à la promotion de la paix et à l'aide internationale.

L'environnement : tous les partis politiques fédéraux, à l'exception du Bloc, s'entendent pour accepter que soit transporté sur nos terres un million de barils de pétrole sale par jour, tout en étant conscient des impacts négatifs et des risques que cela comporte.

Le Bloc québécois propose d'arrêter le projet de transport pétrolier sur le territoire québécois (pipelines, ports pétroliers); il veut aussi s'assurer de la sécurité du réseau ferroviaire ainsi que celle des citoyens; le Bloc québécois se prononce contre le transport de pétrole lourd sur le fleuve St-Laurent; et enfin, le Bloc québécois est conscient que tout transport sur le fleuve demeure une opération risquée et veut s'assurer que le gouvernement canadien prendra ses responsabilités quant aux catastrophes possibles. Il est évident que le gouvernement Harper a manqué à sa responsabilité de protéger les citoyens dans le dossier du transport des matières dangereuses sur les rails canadiens.

L'économie québécoise : les contrats lucratifs sont octroyés aux autres provinces alors que le Québec est apte à les réaliser, par exemple celui de la construction de navires au service de l'armée canadienne. De l'argent des Québécois versé à Ottawa, une partie substantielle finance les industries pétrolières et de l'automobile, industries qui se trouvent en Ontario et en Alberta. Le gouvernement du Canada n'a investi que des peccadilles dans l'économie verte alors que de façon générale, les Québécois veulent stimuler l'économie durable.

Le Bloc québécois veut protéger les intérêts des Québécois et s'assurer que le territoire et les retours sur ses investissements lui soient rendus. Mario Beaulieu invite donc la population à l'appuyer dans sa mission de faire du Québec un pays riche et viable pour les générations futures.

Alain M. Bergeron

Sherbrooke

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer