Réjean Hébert dit vrai

Réjean Hébert... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Réjean Hébert

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

Une carte du centre-ville de Lac-Mégantic obtenue du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte au changement climatique, et datée de septembre 2014, confirme les propos de Réjean Hébert, ex-ministre responsable de l'Estrie.Dans un texte paru dans La Tribune du 17 novembre, M. Hébert déclare en effet que « c'était seulement une minorité de bâtiments qui étaient contaminés ».

Alors pourquoi notre mairesse, Colette Roy Laroche, remet-elle en question l'éthique de l'ex-ministre Hébert dans une réplique à cet article de presse? Pourquoi notre mairesse demande-t-elle : « si M. Hébert a des informations que je n'ai pas, son devoir serait de me les communiquer »!

Pour ma part, j'ai été très surpris de constater que notre conseil municipal n'a pas en main ce document récent et d'importance émanant du ministère. Ce qui m'irrite et me désole au plus haut point dans ce débat très mal engagé, c'est de constater qu'on ose attaquer ouvertement, publiquement et sans retenue, toute personne ou personnalité qui exprime une position contraire à celle de nos décideurs. Ce n'est pas ça, la démocratie!

J'ai bien connu Réjean Hébert, c'est de loin l'homme le plus éthique et engagé que je connaisse. En tant que scientifique de renommée internationale, ses opinions et ses prises de position sont toujours bien documentées, rigoureuses et validées par des données probantes. Il ne mérite pas d'être traité de la sorte après tout ce qu'il a fait pour les Méganticois à la suite de la tragédie du 6 juillet 2013.

De grâce, un peu de respect et de considération, le Québec et le monde nous observent!

Robert Bellefleur

Lac-Mégantic

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer