Pourquoi tout démolir?

Colette Roy Laroche, mairesse de Lac-Mégantic, (Archives La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

Archives La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

Colette Roy Laroche, mairesse de Lac-Mégantic
(...). Le 29 octobre dernier, j'ai assisté à la rencontre qui se tenait au Centre sportif et je dois avouer que je n'ai en aucun temps applaudi aux allocutions qui y ont été présentées par vous et vos fonctionnaires.

J'ai souvent baissé la tête en me demandant, c'est quoi cette conclusion d'en venir à une démolition presque complète? Vous avez dit que toutes les options avaient été analysées afin d'avoir une ville pure à 100 %, permettez-moi d'en douter pour en venir à la conclusion à laquelle vous en êtes arrivée. (...).

Lors de son allocution, votre urbaniste a énuméré différentes options pour la reconstruction tout en tenant compte de l'attrait principal qui est notre magnifique lac (...) alors j'ai compris, j'ai pensé immédiatement à Hélène Rodrigue, à Mme Simoneau, à la bâtisse des Chevaliers de Colomb, dont les bâtiments selon les expertises ne sont pas contaminés, et à des propriétaires qui aimeraient se reconstruire sur leur terrain lorsque le tout sera décontaminé. Pourquoi sacrifier tout cela? Peut-être pour faire plaisir à des investisseurs locaux ou étrangers? (...).

Mme la mairesse, tant qu'à vouloir tout démolir (ici je n'inclus pas le boulevard des Vétérans, mais la rue Frontenac seulement), pourquoi ne pas l'avoir fait l'an passé? On serait peut-être en train de reconstruire présentement après la décontamination et le centre-ville revivrait (...) et cela n'aurait pas coûté des millions $ comme c'est le cas présentement avec un pôle commercial qui n'a pas de vie.

Je ne suis pas prêt à prendre la pilule que vous nous offrez, car celle-ci, au lieu de me guérir, me rend malade.

Mme la mairesse, je ne comprends pas encore le plein pouvoir que le gouvernement précédent vous a octroyé. Je ne comprends pas pourquoi avoir refusé un investissement de plus de 5 millions $ pour l'agrandissement du Carrefour Lac-Mégantic. Je ne comprends pas encore que sous votre gouverne des options vous ont été offertes afin de relocaliser des commerçants, du moins temporairement, et que vous les avez rejetées du revers de la main. (...).

Que faites-vous de notre patrimoine, de tous ces bâtisseurs (...) qui avaient à coeur le développement de notre ville et le faisaient bénévolement? (...).

Pour ce qui est de «Réinventer notre Ville» (...), je ne suis pas intéressé à me faire jouer dans la tête par des personnes, qui n'ont aucune affinité avec ce qui est de l'histoire, du vécu de ses bâtisseurs, de la vie sociale et du sentiment d'appartenance de ses citoyens.

Pour ce qui est du facteur humain, nous repasserons : aucun intérêt pour les propriétaires qui veulent conserver leurs biens et qui se font matraquer par la Loi 57. Vous savez Mme la mairesse, j'ai eu à composer avec la tristesse humaine à la suite à la tragédie, mais heureusement je n'ai pas eu besoin de médicamentation, cependant je ne suis pas prêt à prendre la pilule que vous nous offrez, car celle-ci, au lieu de me guérir, me rend malade. (...).

Jean Clusiault

Lac-Mégantic

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer