Le transport adapté de la STS en retard

Depuis quelques semaines, le transport adapté à la Société de transport de... (Archives La Tribune, Claude Poulin)

Agrandir

Archives La Tribune, Claude Poulin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

Depuis quelques semaines, le transport adapté à la Société de transport de Sherbrooke (STS) ne permet plus de respecter les horaires de travail et les rendez-vous médicaux de sa clientèle. (...).

On nous demande plutôt de prendre des ententes avec nos employeurs ou nos médecins. Je me sens brimée dans mes droits et libertés.

Le superviseur des plaintes à la STS repousse du revers de la main nos plaintes et dès que nous tentons de faire valoir notre point de vue, il s'empresse de nous dire que ce transport est un transport en commun.

S'il s'agit d'un service de transport en commun, je pense qu'il devrait commencer à 6 h 30 le matin comme le service urbain. Dans notre cas, il commence à 7 h seulement et cause des problèmes aux utilisateurs qui doivent partir tôt.

(...). Nous sommes plusieurs à avoir besoin de ce service adapté tôt le matin.

(...). Tout le monde crie au secours, mais personne à la gestion ne cherche des solutions viables.

Je paie des taxes municipales à la Ville de Sherbrooke et mon attente est d'arriver à l'heure tous les jours à mon travail ou à mes rendez-vous.

Va-t-on encore me dire qu'on n'aime pas mon attitude? Franchement...

Colette Jean

Sherbrooke

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer