Contre la guerre

Nous partons en guerre et nous (la population du Canada) n'avons pas été... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Tribune

Nous partons en guerre et nous (la population du Canada) n'avons pas été consultés. Avons-nous évalué la force de l'ennemi? En débutant une guerre, nous mettons en danger nos familles et nos amis.Pourtant, tout le monde sait que la guerre n'a jamais rien arrangé.

La guerre ne fait que détruire. C'est par l'intelligence que nous devons régler les conflits, non par les armes. Est-ce intelligent d'aller tuer des gens qui demeurent à l'autre bout du monde et qui ne nous ont encore rien fait? Il y a bien eu quelques paroles menaçantes contre le Canada.

Mais qu'est-ce que quelques paroles face au prix du sang? Partir en guerre signifie que c'est nous qui allons commencer les attaques offensives. Je suis d'accord d'utiliser les armes pour défendre les femmes, les enfants et les minorités, mais non pas d'attaquer des inconnus qui ne savent probablement pas ce qu'ils font eux-mêmes. Nous ne savons pas pourquoi nous partons en guerre.

Jusqu'à maintenant, ceux qui ont été décapités ne provenaient pas de notre pays. Je comprends que ces crimes sont odieux et inacceptables, mais comment faire comprendre à des fous la lâcheté d'un tel geste, en répondant par la haine?

Christian Collard

Valcourt

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer